Bonne audience pour le retour de la F1 sur TF1

La course du Grand Prix de Monaco était diffusée en simultanée sur Canal+, son diffuseur officiel en France depuis 2013, et sur TF1, qui retrouvait la discipline reine pour la première fois depuis 2012.

Bonne audience pour le retour de la F1 sur TF1
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, devant Esteban Ocon, Force India VJM11
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 et Lance Stroll, Williams FW41
Charles Leclerc, Sauber C37
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 devant Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Le duo composé d'Adrien Paviot et Jean-Éric Vergne au commentaire de la course avait comme lourde tâche d'accompagner les téléspectateurs lors du Grand Prix le plus prestigieux de l'année, le premier d'une série de quatre que la première chaîne française va diffuser cette année, avec les GP de France, de Belgique et d'Italie.

Pour l'occasion, les audiences de la course ont été révélées par les diffuseurs. Ainsi, sur TF1, l'épreuve monégasque a rassemblé 2,2 millions de téléspectateurs, selon Médiamétrie/Médiamat, qui ont pu assister à la victoire dans la douleur de Daniel Ricciardo (Red Bull) devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes), offrant à la chaîne le statut logique de leader au niveau des parts de marché.

À titre de comparaison, la dernière saison pleine de la chaîne détenue par le groupe Bouygues avait rassemblé en moyenne, sur les 20 GP de la saison 2012, 2,8 millions de passionnés. Bien sûr, à l'époque, elle jouissait d'un monopole sur le territoire français. Cette audience est donc plutôt bonne pour TF1 qui devrait pouvoir compter sur l'effet du retour du Grand Prix de France pour gonfler ce nombre le 24 juin prochain.

Dans le même temps, fait relativement rare, Canal+ a tenu à communiquer sur l'audience de l'épreuve et a ainsi indiqué sur Twitter que "plus de 900'000 téléspectateurs" étaient au rendez-vous de la course commentée par Julien Fébreau et Jacques Villeneuve, tout en précisant qu'il s'agissait de la "meilleure audience depuis cinq ans" pour le GP de Monaco. Il est à noter que, l'an passé, le groupe Canal avait diffusé la course en clair sur C8 et attiré alors 1,068 million de personnes sur sa chaîne de la TNT.

Ce sont donc, en cumulé, environ 3,1 millions de personnes qui ont regardé l'épreuve en 2018. Un chiffre notable mais qui doit toujours être tempéré par le fait que Monaco est un événement qui suscite naturellement énormément d'intérêt. 

partages
commentaires
Stats - Ricciardo, héros à Monaco

Article précédent

Stats - Ricciardo, héros à Monaco

Article suivant

Hamilton veut que le GP de Monaco évolue

Hamilton veut que le GP de Monaco évolue
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021