Barcelone, J1 - Ferrari affole les temps, Red Bull enchaîne les tours

Sebastian Vettel a rapidement fait tomber les chronos lors de la première journée des essais hivernaux 2019 au volant de la Ferrari SF90, alors que dans le même temps Red Bull-Honda a connu un début de séance plutôt studieux.

Barcelone, J1 - Ferrari affole les temps, Red Bull enchaîne les tours

Sous un ciel dégagé et des températures fraîches mais pas glaciales, la matinée a commencé de façon agitée puisque Kimi Räikkönen a perdu le contrôle de son Alfa Romeo C38 avant d'être coincé dans les graviers du virage 5, déclenchant le premier drapeau rouge de la journée au bout d'une poignée de minutes.

Lire aussi :

Le drapeau vert a rapidement été brandi à nouveau, permettant aux monoplaces d'enchaîner les premiers tours. Comme cela pouvait être attendu, Mercedes et Ferrari ont rapidement pris les devants au jeu des kilomètres engrangés alors qu'au contraire, Red Bull a connu un début de journée très calme, avec un seul tour bouclé lors des 75 premières minutes. Cela s'est grandement arrangé par la suite.

Aux alentours de 11h heure locale, Romain Grosjean a été à l'origine du second drapeau rouge du jour, après avoir immobilisé sa Haas juste avant la chicane finale, victime d'un problème de pression d'essence qui a coûté un précieux temps de roulage. Il est à noter que le Français avait connu un premier petit contretemps en début de matinée, avec un tête-à-queue à l'entrée du virage 3, même s'il avait pu repartir. Sebastian Vettel également est parti à la faute sans conséquence à la réaccélération en sortant de la chicane, peu après 10h.

Suivez en direct :

Cela n'a pas empêché l'Allemand de fixer référence après référence tout au long de ces quatre premières heures de roulage, jusqu'à abaisser le chrono au niveau des 1'18"4, un temps déjà impressionnant pour des monoplaces censées être bien moins rapides que leurs devancières en raison des nouvelles règles aérodynamiques. La SF90 est la monoplace qui a le plus roulé avant la pause, avec un total de 72 boucles.

Derrière le quadruple Champion du monde, sur les mêmes pneus C3 (jaunes), on retrouve la Racing Point de Sergio Pérez qui a donc fait ses grands débuts puis la Mercedes de Valtteri Bottas, en gommes blanches (C2, a priori). L'écurie allemande a, comme souvent dans ces circonstances, travaillé différemment de la Scuderia et n'a visiblement pas cherché la performance tout en engrangeant des kilomètres, avec 69 tours de circuit au compteur.

Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo sont attendus en remplacement de leur équipier pour la suite de ce premier jour.

 Barcelone, J1 - Mi-journée

  Pilote Écurie Temps Tours
1 Germany Vettel Ferrari 1:18.161 72
2 Mexico Pérez Racing Point 1:19.944 20
3 Finland Bottas Mercedes 1:20.127 69
4 Finland Räikkönen Alfa Romeo 1:20.160 46
5 Netherlands Verstappen Red Bull 1:20.174 52
6 Spain Sainz McLaren 1:20.430 56
7 Germany Hülkenberg Renault 1:20.980 64
8 France Grosjean Haas 1:21.500 18
9 Russian Federation Kvyat Toro Rosso 1:21.732 35

partages
commentaires
Red Bull recrute le Champion de TRS
Article précédent

Red Bull recrute le Champion de TRS

Article suivant

Williams reporte à nouveau le début de ses essais

Williams reporte à nouveau le début de ses essais
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021