Barcelone, J4 - Kubica leader, Albon et Gasly au garage

Un leader inattendu, un Champion du monde dans les graviers, des voitures en panne : cette quatrième matinée d'essais contraste avec une première semaine où tous les concurrents roulaient comme des métronomes.

Barcelone, J4 - Kubica leader, Albon et Gasly au garage

L'auteur du meilleur temps de ces quatre heures d'essais ne sera pas sur la grille de départ des Grands Prix cette saison. Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo, a fait de l'écurie italo-suisse la deuxième à tourner en moins de 1'17 depuis le début des tests de pré-saison. Le Polonais a signé un tour en 1'16"942 avec les pneus C5, les plus tendres de la gamme Pirelli, devançant de six dixièmes l'AlphaTauri de Pierre Gasly (équipée des C4), la Red Bull d'Alexander Albon et la Mercedes de Lewis Hamilton (toutes deux en gommes C2). Mais à l'exception peut-être de Kubica, personne ne semble avoir cherché la performance ce matin.

Lire aussi :

Cela n'a pas empêché le Polonais de partir en tête-à-queue à la sortie de la dernière chicane, ni Sebastian Vettel de commettre une faute au virage 8, avec une belle pirouette à la clé. Dans les deux cas, plus de peur que de mal, même si le drapeau rouge a été agité suite à l'incident impliquant la Ferrari, afin de permettre aux commissaires de piste d'évacuer les graviers ramenés sur la piste par la SF1000.

 

La séance a également été interrompue à 11h39 lorsque le moteur de la Williams de Nicholas Latifi est tombé en panne, et le Canadien n'a pu reprendre la piste par la suite, se contentant donc de 48 tours bouclés ce matin. Cela reste néanmoins un bilan plus encourageant que celui des monoplaces propulsées par Honda, qui ont passé près de trois heures au garage ce matin.

Du côté de Red Bull, il s'agissait d'un souci lié aux suspensions, mais un porte-parole de l'écurie affirme : "Il était prévu de faire un tour d'installation avant de rentrer pour enlever le fond plat et faire des changements." Chez AlphaTauri, c'est un tuyau mal fixé qui a requis ces travaux. Résultat : seulement 29 et 25 tours respectivement pour Alexander Albon et Pierre Gasly, qui doivent céder le volant à Max Verstappen et Daniil Kvyat cet après-midi.

Spain Barcelone, J4 - Mi-journée

  Pilote Équipe Tours Temps (pneus)
1 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 53 1:16.942
2 France Pierre Gasly AlphaTauri 25 1:17.540 
3 Thailand Alexander Albon Red Bull 29 1:17.550 
4 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 89 1:17:562 
5 Canada Lance Stroll Racing Point 43 1:17.787
6 Germany Sebastian Vettel Ferrari 84 1:18.113 
7 Australia Daniel Ricciardo Renault 53 1:18.214
8 Spain Carlos Sainz McLaren 46 1:18.221
9 Canada Nicholas Latifi Williams 48 1:18.300 
10 France Romain Grosjean Haas 42 1:18.670 

Les pneus sont classés de C1 à C5, C1 étant la gomme la plus dure et C5 la plus tendre.

partages
commentaires
Ferrari teste de nouvelles pièces à Barcelone
Article précédent

Ferrari teste de nouvelles pièces à Barcelone

Article suivant

Le circuit de Hanoï est achevé pour le GP du Vietnam

Le circuit de Hanoï est achevé pour le GP du Vietnam
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021