Binotto libéré de son rôle technique par la restructuration de Ferrari

Mattia Binotto va pouvoir se concentrer sur son rôle de directeur de la Scuderia Ferrari grâce à la restructuration du département technique de l'écurie.

Binotto libéré de son rôle technique par la restructuration de Ferrari

Devenu directeur d'équipe chez Ferrari à la place de Maurizio Arrivabene en janvier 2019, Mattia Binotto a conservé pendant un an et demi la tête du département technique qu'il gérait depuis 2016. Cette organisation, pour l'instant, ne semble pas porter ses fruits, puisque la Scuderia connaît son pire début de saison depuis 2009 : elle n'a marqué que 43 points sur les quatre premiers Grands Prix.

Lire aussi :

Or, Ferrari a annoncé la semaine dernière la restructuration de son département technique, avec la création d'un nouveau groupe chargé du développement de la performance, mené par Enrico Cardile. Ce remaniement va permettre à Binotto de se concentrer sur son rôle de leader.

"Cela a pris du temps d'assurer que le département technique soit réorganisé", explique Binotto. "Ce n'est pas quelque chose que l'on fait en une journée. Maintenant que nous avons des personnes au bon poste, qui ont des responsabilités et sont capables de faire le bon travail, je suis en mesure de ne plus rien faire en tant que directeur technique. Il y a d'autres gens qui le font. Ils ont des objectifs clairs. Ils sont également enthousiastes et concentrés sur les objectifs qu'ils doivent atteindre. De mon côté, il y a beaucoup de choses que je dois faire. Je garde bien sûr un œil sur eux, je m'assure qu'ils soient dans la bonne position pour avoir des résultats."

Déléguer ses responsabilités au sein du département technique ne semble pas avoir été difficile pour l'Italien : "Je pense qu'en fin de compte, il s'agit de gérer une entreprise entière. La Scuderia a une grande envergure, toutes les tâches sont donc très prenantes. Il n'y a pas le temps de tout faire, de toute façon."

Malgré les résultats très décevants de Ferrari en ce début de saison, le président de la marque au cheval cabré, John Elkann, a réaffirmé son soutien aux dirigeants de la Scuderia. "C'est certainement difficile, mais c'est également un honneur, nous ne devrions pas l'oublier", souligne Binotto au micro de Channel 4. "Si l'on y repense, nous avons connu des saisons compétitives. Nous ne sommes pas du tout compétitifs aujourd'hui, mais je suis sûr que nous pouvons inverser la tendance à l'avenir."

"Il est important d'avoir le soutien des membres du conseil d'administration, de notre président, notre PDG. Je pense que nous partageons la même vision, les mêmes objectifs. Nous savons avoir besoin de patience. Il n'y a pas de solution miracle, nous essayons donc simplement de renforcer l'écurie."

partages
commentaires

Voir aussi :

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone

Article précédent

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone

Article suivant

Il n'y aura qu'une séance d'essais libres à Imola

Il n'y aura qu'une séance d'essais libres à Imola
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021