Bottas regrette de ne pas battre la série de Prost en qualifications

Valtteri Bottas estime que son aileron, réglé pour générer une faible traînée, a contribué à son élimination en Q2 à Melbourne.

Valtteri Bottas, Alfa Romeo C42

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Pour la première fois en 104 week-ends de course, Valtteri Bottas n'a pas atteint la Q3. Depuis le Grand Prix d'Australie 2017 et son arrivée chez Mercedes, le Finlandais n'avait jamais été éliminé avant de rejoindre le top 10. Il aura donc fallu attendre cinq ans pour que Bottas, désormais chez Alfa Romeo, voit sa série s'arrêter, lui qui s'est qualifié au 12e rang ce samedi.

Le pilote, qui s'était classé sixième et huitième sur les deux premières séances de qualifications de l'année, affirme que son écurie n'a pas le rythme voulu à Melbourne. Selon lui, la cause provient d'un changement d'aileron arrière de dernière minute. Une pièce plus petite qui a été apportée en réponse à la décision de la FIA de supprimer l'une des quatre zones DRS du circuit.

"J'ai réalisé deux bons tours en Q2", résume Bottas au micro de Motorsport.com. "Les deux étaient corrects, mais juste pas assez rapides, il manquait quelques dixièmes. C'était assez surprenant, parce que je pensais vraiment que nous serions en Q3. La seule cause à laquelle je peux penser maintenant est notre choix d'un aileron plus petit sur ma voiture, après qu'ils aient changé la zone DRS. Au final, ce sera mieux pour la course, mais j'ai sans doute payé le prix de ce changement pour les qualifications. Je me base sur les temps de la troisième séance d'essais, je pensais que ce serait bon."

Cependant, la simple suppression de cette zone DRS a eu un faible impact sur Alfa Romeo. "Pour moi, ça allait", explique le Finlandais. "Aucun problème, vraiment. Et nous n'avions pas eu de gros soucis avec le marsouinage. Ça n'a pas changé grand chose pour nous. Juste peut-être le fait que cela nous a conduit à changer l'aileron, ce que je pense être bon pour demain, mais je n'en suis pas sûr pour aujourd'hui."

Bien que Bottas possède le record d'apparitions consécutives en Q3 depuis la mise en place de ce système, le pilote est frustré d'échouer si proche du total d'Alain Prost, qui s'était qualifié dans le top dix à 109 Grands Prix consécutifs.

Valtteri Bottas, Alfa Romeo C42

Valtteri Bottas, Alfa Romeo C42

Le Français est deuxième dans la liste des apparitions de suite dans le top dix, derrière son rival éternel Ayrton Senna qui a réalisé cette performance lors de 137 manches d'affilée. Après ses deux premiers Grands Prix encourageants, Bottas pensait pouvoir se qualifier en Q3 lors de chaque week-end de course.

"Ça doit être notre but, de toujours être en Q3", explique Bottas. "C'est un peu décevant dans ce sens, mais c'est bien, car c'est là que la voiture est. Maintenant, mon record de 103 Q3 consécutives est terminé, peut-être que je pourrai le célébrer ce soir ! J'espérais vraiment y arriver jusqu'à Montréal, où j'aurais battu Prost pour les apparitions dans le top dix."

Selon le #77, sa sortie en Q2 montre à quel point le peloton est serré, où chaque erreur peut coûter très cher. "Le peloton est tellement resserré qu'au final, si vous vous ratez sur les réglages ou dans votre pilotage, vous en payez le prix. Mais c'est excitant, ce sera sans doute une belle bataille demain. Bien sûr, j'ai besoin de saisir les opportunités, et je suis sûr qu'il y en aura et que des choses vont se produire. J'espère que nous aurons une course propre et quelques points."

Après que son équipe ait suspecté un problème avec sa boîte de vitesse, Bottas a dû procéder à un changement entre la dernière séance d'essais libres et les qualifications. Grâce au nouveau système mis en place cette année, qui prévoit l'utilisation de quatre boîtes, le Finlandais ne subira aucune pénalité sur la grille. Rendez-vous à 7h ce dimanche pour l'extinction des feux.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Duels en qualifications : le point après le GP d'Australie 2022
Article suivant La grille de départ du Grand Prix d'Australie

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France