Boullier est fier du travail de son équipe

Malgré des frustrations issues des premières courses, le Team Principal, Eric Boullier, se concentre sur les réussites de l’équipe jusque-là et projette un regard optimiste sur la suite de la saison

Malgré des frustrations issues des premières courses, le Team Principal, Eric Boullier, se concentre sur les réussites de l’équipe jusque-là et projette un regard optimiste sur la suite de la saison.

Eric, quel est le bilan pour l’équipe après les deux premières courses de la saison ?

"Une expression pourrait le résumer, tout n’est pas mauvais. Certains côtés sont satisfaisants. Notamment la performance de la E20, clairement bonne en qualification comme en course. Les deux pilotes ont réussi d’excellentes qualifications, Romain en Australie et Kimi en Malaisie. Kimi a démontré qu’il ne lui avait pas fallu longtemps pour se souvenir des exigences de la F1 et il est déjà dans le rythme comme en attestent ses deux courses très solides, compte tenu de sa position de départ. Par ailleurs, la voiture semble très bien utiliser et user ses pneus et c’est un élément prometteur, comme sa facilité de réaction aux changements de réglages."

"En contrepartie, nous avons plusieurs points dans la colonne déficit. Le nombre de tours de Romain en course tient sur les doigts d’une main. Kimi a pris le départ loin sur la grille pour différentes raisons : mauvais timing de l’équipe en Australie, changement de boite de vitesses en Malaisie. La conséquence de tout cela est que nous n’avons marqué que 16 points au championnat constructeurs alors que nous avions le potentiel pour beaucoup plus."

"D’un point de vue personnel, je ressens un peu de frustration parce que nous n’avons pas concrétisé comme nous l’aurions dû. Nous savons que nous pouvons faire mieux et nous espérons le prouver lors des prochaines courses. D’un autre côté, je suis si fier du travail de l’équiper cet hiver que je ne peux m’empêcher d’avoir un petit sourire."

Que fait l’équipe maintenant ?

"Les éléments positifs que nous avons, nous donnent une base solide pour marquer de gros points cette saison. A l’évidence, nous sommes en bonne posture pour essayer d’atteindre notre objectif, la quatrième place du championnat constructeurs. Le package aéro que nous apportons en Chine est la preuve que nous ne négligeons aucune piste. Nous nous attachons à développer et améliorer la E20, les deux pilotes connaissent leurs objectifs et travaillent en harmonie avec l’équipe. Nous pouvons attribuer la plupart des aspects négatifs des deux premières courses à la malchance ou à des facteurs qui nous serviront de leçon. Nous comptons bien assurer de nombreux points au championnat dans le futur immédiat, avec les deux voitures dans le top 8."

Quel est le sentiment à Enstone, maintenant que la E20 a prouvé sa valeur en conditions de course ?

"Après la déception de la fin de saison 2011, tout le monde a travaillé extrêmement dur pour créer ce que James Allison décrit comme la meilleure voiture jamais produite à Enstone. Seul un top team est capable d’une telle réaction. Avant le début de la saison, nous sentions que la E20 possédait un solide potentiel et cela a été prouvé lors des deux premiers Grands Prix. Il reste beaucoup de travail, évidemment, mais l’ambiance à Enstone a été galvanisée par les remarquables performances de la voiture à l’Albert Park et à Sepang. La E20 est bonne et nous travaillons avec acharnement pour la rendre encore meilleure."

Quel regard portez-vous sur les performances des deux pilotes ?

"Compte tenu du fait qu’ils reviennent après deux ans d’absence tous les deux, ils ont réussi de bonnes performances. Kimi a montré qu’il n’avait pas perdu le rythme. Il est rapide en qualifications et très constant en course. Sa gestion des pneus est également impressionnante et son feedback technique très précis. Il a très bien piloté lors des deux courses et son meilleur tour en Malaisie montre qu’il peut « envoyer » comme avant. Romain s’est révélé rapide lui aussi. Il faut simplement qu’il termine ses courses. Sa saison démarre en Chine."

Le team a annoncé quelques nouveaux grands sponsors. Comment progressez-vous dans ce domaine?

"Avoir été capables d’accrocher des noms comme Microsoft et des marques du groupe Unilever, comme Clear et Rexona, cette année, sonne comme une fantastique reconnaissance de notre travail en tant qu’équipe. Ces entreprises reconnaissent non seulement la valeur de la Formule 1, mais aussi la valeur de notre équipe. Nous pouvons être fiers de notre héritage à Enstone et nous espérons bien le faire fructifier grâce à de bons résultats dans le futur. Nos partenaires et sponsors en constituent un aspect vital. Le fait d’avoir pu attirer d’aussi grands noms dans le climat économique actuel est un accomplissement formidable pour toute l’équipe."

Par Lotus F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités