Button - 2016 sera "difficile" si McLaren achève la saison à 2 secondes de Mercedes

partages
commentaires
Button - 2016 sera
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
21 juil. 2015 à 11:40

Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren
Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren Honda

C'est sur l'atypique tracé de Monaco que Jenson Button a inscrit ses uniques points de la saison 2015. Au volant d'une McLaren Honda époumonée, l'Anglais doit se montrer patient et sait que la seconde moitié de saison sera loin d'être une sinécure.

Mais en dépit du fait de ne pas disposer d'un package lui permettant d'aller jouer les points dans l'immédiat, le N°22 demeure concentré sur l'objectif à moyen terme, qui consiste à replacer le team dans une position suffisamment proche du haut du plateau pour ne pas porter sérieusement atteinte aux espoirs de l'équipe pour la saison prochaine. La F1 est faite de cycles, et McLaren en débute un nouveau avec Honda. Les importantes lacunes de l'unité de puissance mettent désormais en péril le développement du concept aéro, rarement testé à la limite en piste depuis le début de la saison.

"Il n'y a pas de changements majeurs en termes de règles pour l'an prochain. Dès lors, tout ce que vous faites cette année vous aide pour la saison suivante", rappelle Button sur le site officiel de la F1. "Il ne faut pas abandonner la voiture de cette année car il s'agit de la même philosophie et de la même idée en termes d'appuis".

Reprendre le bon bout pour ne pas se faire distancer

Il est donc crucial pour McLaren de poursuivre le développement dans la direction empruntée, et ce pendant l'ensemble de la saison. "Tout ce que nous ferons cette année nous aidera l'an prochain. Je n'ai pas de problème avec ça", assure JB.

Toutefois, il est légitime de se demander si les efforts réalisés par le team seront suffisants pour s'approcher des leaders. La concurrence n'attend pas après McLaren et progresse également à la vitesse grand V. Le team de Woking doit ainsi non seulement développer son auto pour la faire évoluer au même rythme que les rivaux, mais même mieux travailler pour reprendre du terrain.

"Est-ce que nous serons affectés par le fait de ne pas être assez rapides maintenant? Qui sait! Si l'on arrive sur la dernière course de l'année et sommes deux secondes derrière Mercedes, alors l'an prochain sera difficile, c'est certain. Car on ne peut pas trouver tout cela en un hiver… Notre boulot est de nous assurer que l'écart soit très réduit d'ici là", commente Button, réaliste.

Prochain article Formule 1
Hülkenberg espère briller grâce à la VJM08-B

Article précédent

Hülkenberg espère briller grâce à la VJM08-B

Article suivant

Ciao Jules...

Ciao Jules...

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique
Équipes McLaren
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités