Carey veut remplacer les "impopulaires" Accords Concorde

Le patron de la F1, Chase Carey, a déclaré qu'il ne voulait pas négocier de nouveaux Accords Concorde avec les équipes, alors que les actuels courent jusqu'en 2020, et préférerait mettre en place une nouvelle forme de "partenariat" ouvert.

Tous les efforts des nouveaux propriétaires de la discipline, Liberty Media, seront restreints par les accords actuels pendant les trois prochaines saisons, mais Carey veut les remplacer par un système moins controversé.

"Nous avons l'impopulaire document appelé Accords Concorde", a déclaré Carey. "C'est un accord qui revient tous les six ou huit ans – il prend fin en 2020 – qui définit les accords financiers avec les équipes."

"Je pense que notre objectif est plus de créer un partenariat à long terme – pas un partenariat de ce type qui a un terme, qui est renégocié pour les huit prochaines années –, qu'il y ait une continuité."

Carey a indiqué qu'avoir toujours une date butoir en vue du prochain accord créait des problèmes car les différentes parties se battent pour obtenir le meilleur deal, ce qui entraîne inévitablement de l'incertitude, rendant la planification de l'avenir difficile.

"Cela crée de la politicaillerie. Si vous avez ce point dans le temps, des gens vont prendre des postures et se positionner, 'qu'est-ce que je peux en tirer ?'. Ce que j'aimerais, c'est que la priorité de tout le monde soit continuellement évaluée pendant trois ans, pas à un certain moment. Je pense qu'ils seraient tous heureux d'y parvenir, mais nous devons diriger cela."

Le nouveau PDG de la F1 a confiance dans le fait que les équipes seront d'accord avec sa vision et travailleront pour le bien commun quand elles réaliseront que tout le monde va au final bénéficier de la croissance du championnat. Cependant, il sait qu'il ne sera pas facile de changer la culture actuelle.

"Vraiment, ce que nous faisons est de dire que nous travaillons comme des partenaires pour se battre en piste, mais pour partager une vision de l'avenir de la discipline, et partager les avantages de faire cela ensemble."

"C'est un championnat qui, historiquement, est un petit peu du chacun pour soi, comment chacun joue contre l'autre, et ça donne 'un plus un égale un et demi'. Si l'on peut se rassembler et trouver le bon chemin pour que tout le monde aille de l'avant, vous avez 'un plus un égale trois'."

"C'est notre but, de changer la culture de cette discipline, qui a eu des aspects très uniques, et de créer une nouvelle culture. Et j'ai un bon ressenti à ce sujet jusqu'ici, il y a une véritable envie de faire cela."

"Il est certain que changer une culture qui est intégrée depuis aussi longtemps va prendre du temps, mais je pense que c'est une opportunité de changer pour bâtir, sur un plus long terme, une relation plus saine dont nous bénéficions [tous]."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags accord concorde, chase carey, fom