Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

2019 vs 2018 : qui est en avance, qui est en retard à la trêve ?

partages
commentaires
2019 vs 2018 : qui est en avance, qui est en retard à la trêve ?
Par :
14 août 2019 à 07:00

Après 12 des 21 Grands Prix au programme cette saison, la Formule 1 fait relâche. L'occasion de s'intéresser aux points de passage de toutes les écuries par rapport à la saison 2018, pour voir qui a progressé et qui a perdu du terrain.

Dans le top 3, le constat est sans appel. En pourcentage, la baisse de Ferrari est relativement faible (mais suffisante pour montrer que la Scuderia marque nettement le pas après deux saisons à très haut niveau) et la hausse de Red Bull Racing ténue (ce qui peut déjà être considéré comme une excellente situation pour le début de collaboration avec Honda). En revanche, Mercedes a véritablement maximisé son potentiel à un niveau quasi inédit. Il n'y a qu'en 2015 que la marque à l'étoile a fait mieux après 12 GP, avec 451 points (sans point pour le meilleur tour à l'époque).

Lire aussi :

Pour le milieu de peloton, les choses sont bien plus mouvantes, quasiment toutes les écuries ayant au minimum vu leur total augmenter ou diminuer de plus de la moitié par rapport à celui de l'exercice précédent. Au niveau des points, les grands perdants sont évidemment Renault et Haas qui, après avoir bataillé pour la quatrième place l'an passé, sont aujourd'hui englués dans la seconde partie du classement. À l'inverse, McLaren est l'écurie qui connaît la plus forte progression en valeur absolue (après Mercedes) pour se hisser confortablement en quatrième position à la trêve. Plus intéressant peut-être : l'écurie britannique possède quasiment 40 points d'avance sur son plus proche poursuivant, quand Renault (qui possédait également 82 points en 2018) n'en comptait que 16 à la même époque (et voyait deux autres teams à 30 points ou moins). En cinquième place provisoire, Toro Rosso profite grandement du podium signé à Hockenheim, le seul cette saison pour une écurie hors top 3.

En dépit de la pénalité du GP d'Allemagne – qui fera l'objet d'un réexamen en septembre –, la progression d'Alfa Romeo est en pourcentage la plus importante alors qu'au contraire, Williams compte quatre fois moins de points. Grove a sans doute sauvé l'essentiel en parvenant à en inscrire un, là encore sous réserve du résultat de l'appel d'Alfa.

Total de points après 12 courses
Écurie Points en 2018 Points en 2019 Évolution en pts Évolution en %
Mercedes 345 438 +93 +27%
Ferrari 335 288 -47 -14%
Red Bull 223 244 +21 +9,4%
Renault 82 39 -43 -52,4%
Haas 66 26 -40 -60,6%
McLaren 52 82 +30 +57,7%
Racing Point 59 31 -28 -47,5%
Alfa Romeo 18 32 +14 +77,8%
Toro Rosso 28 43 +15 +53,6%
Williams 4 1 -3 -75%

Les performances équipe par équipe entre 2018 et 2019

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre

Diapo
Liste

1/10

Photo de: Camille De Bastiani

2/10

Photo de: Camille De Bastiani

3/10

Photo de: Camille De Bastiani

4/10

Photo de: Camille De Bastiani

5/10

Photo de: Camille De Bastiani

6/10

Photo de: Camille De Bastiani

7/10

Photo de: Camille De Bastiani

8/10

Photo de: Camille De Bastiani

9/10

Photo de: Camille De Bastiani

10/10

Photo de: Camille De Bastiani

Article suivant
Leclerc cherche à comprendre son déficit sur Vettel en course

Article précédent

Leclerc cherche à comprendre son déficit sur Vettel en course

Article suivant

Sainz doute que McLaren puisse creuser l'écart sur ses rivaux

Sainz doute que McLaren puisse creuser l'écart sur ses rivaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard