Consignes : Pilotes et équipes veulent une clarification

Alors que la FIA ne devrait pas se pencher sur la problématique des consignes d’équipe avant la réunion de son Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA) programmée en novembre prochain, les pilotes et les équipes de Formule 1 ont demandé à la...

Alors que la FIA ne devrait pas se pencher sur la problématique des consignes d’équipe avant la réunion de son Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA) programmée en novembre prochain, les pilotes et les équipes de Formule 1 ont demandé à la Fédération des éclaircissements.

Ferrari n’a écopé d’aucune sanction supplémentaire lors de son audience disciplinaire ce mercredi. Malgré qu’il estime que l’équipe italienne a clairement utilisé des consignes d’équipe en Allemagne, le CMSA a décidé de maintenir sa pénalité initiale de 100.000 dollars.

Il a justifié sa décision par le manque de preuves tangibles, mais également par le manque de cohérence dans la manière dont l’article 39.1 du règlement sportif interdisant les consignes d’équipe a été appliqué par le passé.

Le CMSA a par conséquent décidé de revoir la règlementation, probablement lors de sa réunion de novembre, où il pourrait décider d’abolir totalement l’interdiction des consignes d’équipe. Cependant, plusieurs Grands Prix s’écouleront d’ici là, ce qui est loin de satisfaire Christian Horner, team principal de Red Bull Racing.

"Cette affaire crée un précédent si les équipes veulent changer la position de leurs pilotes lors d’une course," a-t-il indiqué, Adrian Sutil ajoutant ironiquement : "Si l’équipe a suffisamment d’argent, alors il semble que vous pouvez faire quelque chose comme ça."

Le septuple champion du monde Michael Schumacher, qui a bénéficié de consignes d’équipe par le passé chez Ferrari, a également proposé son aide à la FIA pour l’aider à revoir la règlementation, précisant qu’il était "nécessaire de trouver une situation très claire qui est comprise de tous."

Mark Webber a lui aussi relevé la situation paradoxale : la règlementation actuelle interdit les consignes d’équipe, alors que la FIA a créé un précédent en ne pénalisant pas davantage Ferrari.

"Jusqu’à ce que nous obtenions une clarification claire sur ce qui est bien ou mal, il s’avère que ce que Ferrari a fait à Hockenheim n’était pas un grand problème pour la FIA," a déclaré le pilote australien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Mark Webber , Adrian Sutil
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités