Course - Bottas vainqueur, Hamilton se saborde

Valtteri Bottas a remporté tranquillement le Grand Prix de Russie 2020 de F1 au terme d'une course qui a rapidement tourné au vinaigre pour Lewis Hamilton, doublement pénalisé pour une infraction commise juste avant le départ.

Après ses qualifications compliquées, le poleman Lewis Hamilton est contraint de prendre le départ en pneus tendres (rouges), alors que ses adversaires directs Max Verstappen et Valtteri Bottas disposeront eux de gommes mediums (jaunes), a priori idéales pour le premier relais.

Le Britannique, sous enquête des commissaires avant la course pour un essai de départ en dehors de la zone réservée, n'est pas le seul pilote du top 10 dans ce cas puisque les sept autres concurrents qui ont pris part à Q3 doivent s'élancer en enveloppes à flancs rouges. En dehors, tout le monde a fait le choix des mediums, sauf Daniil Kvyat et Kimi Räikkönen en durs (blancs).

En vidéo :

Au départ, Hamilton prend un bien meilleur envol que ses deux rivaux avec ses gommes tendres. Verstappen peine tellement qu'il est passé par Bottas. L'aspiration joue à plein par la suite pour le Finlandais qui prend l'avantage sur son équipier sur l'extérieur mais, mal placé, il se retrouve en difficulté à la réaccélération du virage 3 et est repassé par Hamilton. 

Sainz et Leclerc créent le chaos

Derrière, Verstappen, surpris par la Renault de Ricciardo qui le passe au freinage du virage 2, coupe le premier virage, ressort à côté de l'Australien puis se place derrière avant de reprendre l'avantage au virage 5, où le #3 perd une autre place au profit d'Ocon. Il est suivi par d'autres pilotes, dont Sainz qui tente d'optimiser son passage par le chemin de retour en piste mais se manque totalement, percute le muret à l'intérieur et rebondit vers la piste, heureusement sans arriver au milieu du peloton lancé.

Le drapeau jaune est brandi et la course se poursuit malgré tout. À la sortie du virage 4, percuté à l'arrière par Leclerc, Stroll est envoyé en tête-à-queue dans le mur intérieur. Et le Safety Car est enfin de sortie ! Norris se plaint d'un comportement bizarre sur sa monoplace.

La course est relancée en fin de cinquième tour. Hamilton tire parti de ses pneus tendres pour réaccélérer tôt et éloigner la menace Bottas. Suivent ensuite Verstappen, Ocon, Ricciardo, Pérez, Gasly, Leclerc, Magnussen et Grosjean. En queue de peloton, la lutte fait rage entre Norris et Albon pour la 17e place, les deux amis retrouvant un troisième larron, Russell. C'est à ce moment-là que la sanction tombe pour Hamilton : il écope de deux fois cinq secondes de pénalité pour deux infractions.

L'animation en piste est donc assurée par le trio Russell-Albon-Norris, en lutte pour la 16e place. Le pilote Williams finit par céder face à ses deux camarades. Pendant que Hamilton allonge son premier relais en essayant de creuser l'écart sur un maximum de voitures dans le peloton, Pérez prend l'avantage sur Ricciardo pour la quatrième place dans le virage 3 du 15e tour. L'Australien rentre au stand en fin de tour et ressort 14e, juste devant Albon.

Pénalité pour Hamilton et voie royale pour Bottas

À la fin du 16e passage, Hamilton rentre et observe ses 10 secondes de pénalité. Chaussé de pneus durs, il retrouve la piste au 11e rang. Il prend l'avantage sur Vettel quelques tours plus tard et, au jeu des arrêts de pilotes devant lui, se retrouve septième au 20e tour puis cinquième deux tours plus tard.  

Au 25e tour, Ocon reçoit l'ordre de laisser passer Ricciardo, ce qu'il fait en se garant au premier virage. L'Australien passe mais manque son freinage et manque la corde du virage 2, ce qui entraîne une pénalité de 5 secondes. Verstappen s'arrête au 26e tour et Bottas au 27e. Le Néerlandais ressort derrière Leclerc et Kvyat qui ne se sont pas arrêtés, se jouant rapidement du Russe. Bottas ne perd même pas de place et repart tranquillement en tête. 

Leclerc, qui occupait la seconde position provisoire, passe au stand en fin de 28e tour. Kvyat, à la troisième place, s'arrête lui finalement au 30e tour. Hamilton retrouve ainsi le podium, à 20 secondes de Bottas. Les places se stabilisent dans le top 10 avec Pérez quatrième et Ricciardo qui se met vite à l'abri face à Leclerc en creusant un écart de plus de cinq secondes.

Au 41e tour, alors qu'il subit une hémorragie de positions, Grosjean, au moment d'être dépassé par Vettel au 1er tour entre légèrement en contact avec l'Allemand, coupe la piste à la corde, tente de passer par le parcours intérieur comme indiqué dans les Notes du directeur de course mais détruit les deux premiers blocs de polystyrène. Une VSC est déployée quelques instants plus tard pour les remplacer : Gasly rentre au stand pour monter des mediums.

Le Français sort de la zone des points mais revient vite dedans en dépassant Albon au 45e tour, après une défense très musclée du Thaïlandais, puis Norris dans la 48e boucle pour se hisser en neuvième place. Le Britannique, au freinage du virage 13, commet une grosse erreur et bloque ses roues ; il perd la place face à Albon et passe ensuite par les stands, tombant en queue de peloton.

Bottas l'emporte avec le meilleur tour en Russie et franchit la ligne sept secondes devant Verstappen et 22 secondes devant Hamilton. Suivent ensuite Pérez, Ricciardo, Leclerc, Ocon qui résiste à Kvyat dans les derniers hectomètres, puis Gasly et Albon. Ce dernier maintient son top 10 malgré une pénalité de cinq secondes dans les derniers tours.

Russian Federation Grand Prix de Russie

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 53 1:34'00.364  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 53 1:34'08.093 7.729
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 53 1:34'23.093 22.729
4 Mexico Sergio Pérez Racing Point 53 1:34'30.922 30.558
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 53 1:34'52.429 52.065
6 Monaco Charles Leclerc Ferrari 53 1:35'02.550 1'02.186
7 France Esteban Ocon Renault 53 1:35'08.370 1'08.006
8 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 53 1:35'09.104 1'08.740
9 France Pierre Gasly AlphaTauri 53 1:35'30.130 1'29.766
10 Thailand Alexander Albon Red Bull 53 1:35'38.224 1'37.860
11 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 52 1 lap  
12 Denmark Kevin Magnussen Haas 52 1 lap  
13 Germany Sebastian Vettel Ferrari 52 1 lap  
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 52 1 lap  
15 United Kingdom Lando Norris McLaren 52 1 lap  
16 Canada Nicholas Latifi Williams 52 1 lap  
17 France Romain Grosjean Haas 52 1 lap  
18 United Kingdom George Russell Williams 52 1 lap  
  Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 0    
  Canada Lance Stroll Racing Point 0    
partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le GP de Russie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP de Russie en direct

Article suivant

GP de Russie : les meilleurs tours en course

GP de Russie : les meilleurs tours en course
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021