COVID-19 : Hamilton "dévasté" après avoir "pris toutes les précautions"

Touché par le COVID-19, Lewis Hamilton a rappelé que les pilotes se soumettaient à des précautions très strictes qui n'évitaient toutefois pas le risque zéro d'une contagion.

COVID-19 : Hamilton "dévasté" après avoir "pris toutes les précautions"

Contraint de déclarer forfait pour le Grand Prix de Sakhir après un test positif au COVID-19, Lewis Hamilton a donné des nouvelles rassurantes mais regrette énormément de ne pas pouvoir participer à la prochaine course. Pour la première fois depuis le début de sa carrière en 2007, il sera absent.

Lire aussi :

Ressentant de légers symptômes lundi matin au réveil, Hamilton a subi deux tests PCR qui ont confirmé qu'il était positif au COVID-19. Il s'est isolé à Bahreïn, où il suit les protocoles et recommandations en vigueur, dans l'espoir de pouvoir être au départ du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Le septuple Champion du monde a insisté sur les efforts importants consentis par les pilotes tout au long de la saison, afin de pouvoir la disputer malgré la pandémie.

"Je suis dévasté de ne pas courir ce week-end", a fait savoir Hamilton via les réseaux sociaux. "Depuis que nous avons débuté la saison en juin, mon équipe et moi avons pris toutes les précautions possibles et suivi toutes les règles partout afin de rester en bonne santé. Malheureusement, même si j'ai eu trois tests négatifs la semaine dernière, je me suis réveillé hier matin avec de légers symptômes et j'ai demandé un autre test, qui est revenu positif. Je me suis immédiatement placé à l'isolement pour dix jours."

"Je suis dégoûté de ne pas pouvoir courir ce week-end, mais ma priorité est de suivre les protocoles et les conseils afin de protéger les autres. J'ai vraiment de la chance de me sentir bien et de n'avoir que de légers symptômes, et je ferai de mon mieux pour rester en forme et en bonne santé. S'il vous plaît, prenez soin de vous. On n'est jamais trop prudent. C'est une période inquiétante pour tout le monde et nous devons tout faire pour prendre soin les uns des autres."

Compte tenu de son isolement de dix jours, soit jusqu'au jeudi 10 décembre, rien ne garantit encore la présence de Lewis Hamilton à Abu Dhabi. Il devra quoi qu'il en soit présenter un test négatif avant de réintégrer le paddock. Pour l'heure, Mercedes n'a pas précisé qui le remplacerait à Sakhir. 

Hamilton est le troisième pilote touché par le COVID-19 cette saison, après Sergio Pérez et Lance Stroll chez Racing Point. Par ailleurs, il ne sera pas le seul absent au Grand Prix de Sakhir puisque Romain Grosjean, après son terrible accident à Bahreïn dimanche dernier, sera remplacé chez Haas par Pietro Fittipaldi.

partages
commentaires
Grosjean : "Ce n'était pas possible de finir comme ça, pas maintenant"

Article précédent

Grosjean : "Ce n'était pas possible de finir comme ça, pas maintenant"

Article suivant

Todt à Grosjean : "Alors, tu aimes le Halo ?"

Todt à Grosjean : "Alors, tu aimes le Halo ?"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021