EL2 - Ferrari devant en supertendre; les Pirelli résistent

partages
commentaires
EL2 - Ferrari devant en supertendre; les Pirelli résistent
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
15 avr. 2016 à 07:30

Le weekend chinois a repris un cours normal après une première séance très agitée par les problèmes de pneus

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Kimi Raikkonen, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Romain Grosjean, Haas F1 Team lors de la reconnaissance du circuit avec l'équipe
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team avec Esteban Ocon, Renault Sport F1 Team

C’est avec un tweet mettant en scène le fameux tiramisu servi par le motorhome de réception Pirelli que le manufacturier italien a choisi de dédramatiser les trois incidents successifs qui se sont produits durant les Essais Libres 1. "Nous confirmons : les défaillances de Williams et Renault ne sont PAS liées aux pneus. Maintenant, il est temps de prendre le dessert"…

Une chose est sûre, c’est avec l’espoir que le fournisseur unique du Championnat du Monde de F1 soit dans le vrai que les équipes prennent la piste pour la seconde séance de libres.

Extrêmement attentifs à tous les éléments extérieurs ayant pu générer des entailles responsables des déflagrations pneumatiques (réglages, cambrure, pressions, passages sur les vibreurs, etc), les teams reprennent leur train de marche avec cette fois l’espoir de pouvoir aligner des nombres de tours plus endurants que lors d’une première séance interrompue deux fois par drapeau rouge et finalement peu significative.

Une alerte retentit après seulement 9 minutes de séance : cette fois c’est de la Haas d’Esteban Gutierrez que s’échappe de la fumée depuis le train arrière. Les deux freins arrière sont incandescents et contraignent le Mexicain à regagner le stand où l’auto est stabilisée avec des extincteurs. Les pneus ne semblent pas être liés au phénomène.

L'incident n'empêche cependant pas au plateau de se lancer essentiellement dans des simulations de course voyant les concurrents chausser tous les types de pneus, y compris le supertendres. Mercedes demeure dans sa planète pendant une bonne partie de la séance : en installant un chrono de 1'37''133s, Nico Rosberg se place durablement en tête, deux dixièmes devant son équipier Hamilton, et une seconde pleine devant un Ricciardo devenu le plus proche poursuivant.

Ce sont pourtant les Ferrari qui repointent le bout de leur aileron en tir groupé à 40 minutes de la fin de séance, Räikkönen prenant la main pour un dixième sur Vettel et un de plus sur Rosberg. Des chronos qui ne seront plus battus jusqu'au terme de la séance.

Studieux avec une Red Bull imbibée de peinture de visualisation, Daniel Ricciardo accuse le coup sur la feuille des temps par rapport aux deux top teams mais émerge une nouvelle fois comme celui capable de mener la chasse des "autres".

Formule 1 - GP de Chine 2016 - Essais Libres 2
P.PiloteÉquipeÉcartTrs
1 FinlandeKimi Räikkönen Ferrari 1:36.896 35
2 AllemagneSebastian Vettel Ferrari +0.109 33
3 AllemagneNico Rosberg Mercedes +0.237 33
4 Royaume-UniLewis Hamilton Mercedes +0.433 33
5 AustralieDaniel Ricciardo Red Bull +1.247 31
6 Pays-BasMax Verstappen Toro Rosso +1.372 28
7 AllemagneNico Hülkenberg Force India +1.631 31
8 EspagneCarlos Sainz Jr. Toro Rosso +1.646 32
9 MexiqueSergio Pérez Force India +1.673 31
10 FinlandeValtteri Bottas Williams +1.827 34
11 EspagneFernando Alonso McLaren +1.832 31
12 Royaume-UniJenson Button McLaren +1.932 28
13 RussieDaniil Kvyat Red Bull +2.282 31
14 BrésilFelipe Massa Williams +2.318 34
15 Royaume-UniJolyon Palmer Renault +2.878 32
16 FranceRomain Grosjean Haas +2.994 22
17 AllemagnePascal Wehrlein Manor +3.045 36
18 SuèdeMarcus Ericsson Sauber +3.083 35
19 IndonésieRio Haryanto Manor +3.654 33
20 BrésilFelipe Nasr Sauber +4.170 32
21 MexiqueEsteban Gutiérrez Haas +6.058 4
22 Kevin Magnussen Renault   0
Article suivant
Pirelli - Les incidents en EL1 ne sont pas liés aux pneus

Article précédent

Pirelli - Les incidents en EL1 ne sont pas liés aux pneus

Article suivant

Räikkönen - "Loin d'être idéal" malgré le meilleur chrono

Räikkönen - "Loin d'être idéal" malgré le meilleur chrono
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Dîner du GPDA
Lieu Shanghai International Circuit
Auteur Guillaume Navarro