EL3 - Mercedes dans son propre écosystème

partages
commentaires
EL3 - Mercedes dans son propre écosystème
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
30 avr. 2016 à 10:00

La pole position 2015 a été littéralement oubliée au terme des EL3, lors desquels les pilotes Mercedes ont montré que la lutte pour la pole serait des plus serrées...entre eux.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Détails du B-duct de la Mercedes AMG F1 Team W07
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 avec de la peinture flow-viz sur l'aileron avant

Après être tombée de 0.544s entre les deux premières séances d’Essais Libres, la référence permettant de s’installer aux commandes de la hiérarchie russe a de nouveau chuté significativement ce matin, avec le meilleur temps de Lewis Hamilton, installé en 1'36''403s...

C’est avec des réglages tournant en première partie de séance autour du comportement des pneus tendres que Mercedes aborde ces Essais Libres 3, avec en vue l’économie possible d’un train de supertendres en Q1.

De son côté, Vettel, dont le changement de boite de vitesse en début de weekend change la donne avec une pénalité de 5 places sur la grille, observe de nombreuses simulations de départ en gommes supertendres, sachant qu’il lui faudra immédiatement se montrer agressif depuis la grille et tirer le meilleur parti de son embrayage.  

PHOTOS : Toutes les images du GP de Russie

C’est tout d’abord Daniel Ricciardo qui s’installe aux commandes de la séance avec les pneus les plus performants. Mais un écart supérieur à une seconde s’installe dès lors que les Mercedes commencent à exploiter les composés à bandes rouges, Rosberg et Hamilton faisant tomber successivement trois fois la référence, pour s’approcher de la pole 2015 (1’37’’113) de seulement un dixième de seconde avant la mi-séance.

Les pilotes Mercedes n’amusent d’ailleurs pas la galerie dans leur simulation de qualifications : Nico Rosberg teste les limites de l’adhérence et part à la faute en début de relais avec les supersofts, tandis que Hamilton réalise un gros blocage de roues lui rappelant la proximité des murs deux boucles plus tard.

 

Derrière, une bataille serrée s'annonce entre Ferrari, Red Bull et Williams, sans qu'une hiérarchie définitive ne se distingue encore réellement sur les relais prolongés. Comme en Chine, Haas rencontre de réelles difficultés à aborder le rythme du tracé russe, et bataille avec Sauber et Manor, à près de trois secondes de la référence. La faute, en partie, à des températures ne convenant pas à la monoplace, d'après le team.

La fin de séance apporte cependant quelques éclairages, quand les réservoirs vides sont de sortie : tout d'abord, la pole de l'an dernier est bel et bien oubliée : avec un retentissant 1'36''471s, Rosberg prouve à quel point les monoplaces ont gagné en vitesse depuis 2015. Pas assez, cependant, pour prendre le meilleur sur un équipier agressif jusque dans les ultimes instants. Vettel, quant à lui, semble de nouveau être le seul homme à pouvoir évoluer dans le no man's land se situant entre Mercedes et le reste du monde...

Grand Prix de Russie - Essais Libres 3

 PiloteEquipeTempsEcartTrs
1 Royaume-Uni L. Hamilton   Mercedes 1:36.403 1:36.403 17
2 Allemagne N. Rosberg   Mercedes 1:36.471 +0.068 22
3 Allemagne S. Vettel   Ferrari 1:37.007 +0.604 28
4 Finlande K. Räikkönen   Ferrari 1:37.727 +1.324 14
5 Brésil F. Massa   Williams 1:37.918 +1.515 16
6 Finlande V. Bottas   Williams 1:37.985 +1.582 16
7 Pays-Bas M. Verstappen   Toro Rosso 1:38.133 +1.730 22
8 Royaume-Uni J. Button   McLaren 1:38.260 +1.857 14
9 Espagne C. Sainz  Toro Rosso 1:38.465 +2.062 25
10 Mexique S. Pérez   Force India 1:38.542 +2.139 18
11 Australie D. Ricciardo   Red Bull 1:38.622 +2.219 23
12 Espagne F. Alonso   McLaren 1:38.633 +2.230 12
13 Russie D. Kvyat   Red Bull 1:39.047 +2.644 15
14 Allemagne N. Hülkenberg   Force India 1:39.162 +2.759 16
15 Mexique E. Gutiérrez   Haas  1:39.230 +2.827 18
16 Danemark K. Magnussen   Renault  1:39.238 +2.835 16
17 France R. Grosjean   Haas  1:39.239 +2.836 15
18 Royaume-Uni J. Palmer   Renault  1:39.589 +3.186 19
19 Indonésie R. Haryanto   Manor 1:39.599 +3.196 19
20 Allemagne P. Wehrlein   Manor 1:39.663 +3.260 18
21 Suède M. Ericsson   Sauber 1:39.740 +3.337 23
22 Brésil F. Nasr   Sauber 1:39.898 +3.495 19
Article suivant
Sirotkin roulera avec Renault en essais privés

Article précédent

Sirotkin roulera avec Renault en essais privés

Article suivant

Renault révèle l'utilisation d'un jeton moteur

Renault révèle l'utilisation d'un jeton moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Guillaume Navarro