EL3 - Vettel dégaine les slicks après la pluie !

partages
commentaires
EL3 - Vettel dégaine les slicks après la pluie !
Par : Basile Davoine
24 mars 2018 à 04:04

Le pilote Ferrari a signé le meilleur chrono d'une séance marquée par la pluie, profitant de l'assèchement de la piste dans les dernières minutes pour chausser les pneus slicks.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Pitwalk
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Les mécaniciens Red Bull poussent la RB14 dans la voie des stands
Marcus Ericsson, Sauber C37
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Marcus Ericsson, Sauber C37
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Les mécaniciens Sauber assèchent l'emplacement dans les stands
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Frederic Vasseur, Sauber, Team Principal et Charles Leclerc, Sauber
La pluie tombe sur la Toro Rosso STR13
Charles Leclerc, Sauber, sous un parapluie
Détails de dérives latérales de la Force India VJM11
Un parapluie
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Charles Leclerc, Sauber C37
Fernando Alonso, McLaren MCL33

Elle était annoncée, elle n'a pas manqué le rendez-vous : la pluie s'est invitée dans la nuit à Melbourne, accompagnant des orages qui ont largement arrosé le tracé de l'Albert Park. Les précipitations s'étaient toutefois calmées à l'heure de la troisième séance d'essais libres, mais offraient tout de même une piste détrempée à l'ensemble du plateau.

Le premier quart d'heure a ainsi permis à l'essentiel des pilotes de réaliser un tour d'installation en pneus pluie, afin de jauger les conditions. Fernando Alonso aura été le premier à s'aventurer en gommes intermédiaires, les ondées s'atténuant ostensiblement, avant que Nico Hülkenberg ne devienne le premier pilote à signer un chrono avec la gomme verte, en 1'40"863 et après un gros travers en piste, bien récupéré par l'Allemand.

 

Toujours à l'aise dans pareilles conditions, Max Verstappen s'est ensuite lancé dans une petite succession de tours chronométrés, abaissant la marque largement, en 1'35"548, et démontrant s'il le fallait que Red Bull n'avait sans doute pas raté son châssis 2018. Peu après la mi-séance, c'était au tour de Fernando Alonso de faire de même et de hisser une McLaren en tête, avec un passage en 1'34"298… quelques instants avant que Valtteri Bottas ne s'empare de la tête en 1'34"174.

Généralement dédiée à la préparation des qualifications, cette troisième séance d'essais libres a surtout relevé du casse-tête pour les équipes, car l'incertitude règne pour la suite de la journée. Quel avantage à limer le bitume sur cette piste humide ? C'est sans doute l'interrogation que beaucoup ont dû affronter, puisque rien ne dit que les qualifications se dérouleront sur un tarmac détrempé.

La tendance est en effet à l'amélioration, à l'image de la piste déjà séchante dans les vingt dernières minutes des EL3, et si quelques averses pourraient survenir avant les qualifications, l'accalmie semble se préciser avec un risque de faibles pluies retombé à 40% pour le rendez-vous fixé à 7h du matin (heure française).

Immobilisé par un souci de boîte de vitesses, Lance Stroll a pu prendre la piste dans le dernier quart d'heure, tandis que Force India a limité le roulage de Sergio Pérez et Esteban Ocon en restreignant les deux hommes à un simple tour d'installation. 

Profitant de l'amélioration significative de la piste, Carlos Sainz a émergé en tête à trois minutes du drapeau à damier avec un tour en 1'33"172... avant que Vettel ne pointe le bout de son nez avec les slicks, chaussant les pneus ultratendres ! Sous un rayon de soleil bienvenu, l'Allemand a explosé la référence en 1'26"067 avec cinq secondes de mieux que Verstappen, qui venait de battre Sainz. Kimi Räikkönen prend la deuxième place, lui aussi en ultratendres, devant l'Alfa Romeo Sauber de Marcus Ericsson, également chaussé des pneus slicks au dernier moment. 

 GP d'Australie - Essais Libres 3

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 15 1'26.067  
2 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 13 1'28.499 2.432
3 sweden Marcus Ericsson  Sauber 14 1'28.890 2.823
4 netherlands Max Verstappen  Red Bull 8 1'31.680 5.613
5 spain Carlos Sainz  Renault 11 1'33.172 7.105  
6 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 14 1'34.043 7.976  
7 finland Valtteri Bottas  Mercedes 14 1'34.174 8.107  
8 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 7 1'34.225 8.158  
9 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 15 1'34.233 8.166  
10 spain Fernando Alonso  McLaren 13 1'34.298 8.231  
11 france Pierre Gasly  Toro Rosso 16 1'34.990 8.923  
12 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 16 1'35.438 9.371  
13 russia Sergey Sirotkin  Williams 16 1'35.589 9.522  
14 canada Lance Stroll  Williams 8 1'35.828 9.761  
15 france Romain Grosjean  Haas 6 1'36.171 10.104  
16 monaco Charles Leclerc  Sauber 12 1'36.448 10.381  
17 denmark Kevin Magnussen  Haas 7 1'36.807 10.740  
18 germany Nico Hülkenberg  Renault 8 1'38.482 12.415  
19 france Esteban Ocon  Force India 1      
20 mexico Sergio Pérez  Force India 1      
Article suivant
Les dernières évolutions techniques à Melbourne

Article précédent

Les dernières évolutions techniques à Melbourne

Article suivant

Ricciardo et Red Bull ne digèrent pas la pénalité

Ricciardo et Red Bull ne digèrent pas la pénalité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé d'essais libres