Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
34 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
62 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
90 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
97 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
132 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
153 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Les équipes de F1 poussent pour un report des règles 2021

partages
commentaires
Les équipes de F1 poussent pour un report des règles 2021
Par :
18 mars 2020 à 15:52

Les écuries de Formule 1 poussent pour le maintien des règles 2020 l'année prochaine et le report de la révolution réglementaire prévue pour 2021 à 2022. Ce projet sera discuté par les responsables de la discipline ce jeudi.

Lors d'une conférence téléphonique organisée cette semaine, les directeurs d'écuries ont discuté d'un ensemble de scénarios possibles pour la suite d'une saison mise en suspens en raison de la pandémie de coronavirus. A ainsi été évoquée la possibilité de ne pas seulement maintenir le règlement actuel mais également de geler le développement d'éléments clés comme le châssis, la boîte de vitesses ou d'autres pièces mécaniques. Le développement aéro serait de son côté autorisé courant 2020 et en 2021, comme facteur de différenciation au niveau des performances.

Il semble que durant l'appel, neuf des dix écuries se sont mises d'accord sur le principe, la Scuderia Ferrari demandant quant à elle plus de temps pour examiner les ramifications d'un tel projet.

Lire aussi :

Une seconde réunion téléphonique est prévue ce jeudi avec les responsables de la F1, Chase Carey et Ross Brawn, et le président de la FIA, Jean Todt. C'est la fédération qui pourrait prendre toute décision finale quant à un possible changement de réglementation technique. Mais d'autres sujets devraient être évoqués, tels que le calendrier et la possibilité que certaines courses soient organisées en janvier 2021 avant un début de saison lui-même reculé.

Le gel des règles est la réponse logique à l'incertitude créée par la crise liée au COVID-19, personne n'étant en capacité de prévoir quand démarrera vraiment la saison et combien de GP elle comptera. Toute épreuve annulée porterait un coup direct aux revenus des écuries (à l'exception de Monaco qui ne paie rien) et les difficultés rencontrées par l'économie mondiale pourraient également avoir une influence sur le sponsoring à l'avenir. De plus, si les constructeurs de voitures sont particulièrement touchés, leurs équipes de F1 pourraient être remises en question par les directions de leurs groupes.

Les équipes souhaitent donc prendre les devants en allongeant la durée de vie des monoplaces 2020, qui ne disputeront pas, selon toute vraisemblance, les 22 manches prévues initialement, tout en réduisant les dépenses. Ce changement donnerait également aux équipes plus de temps pour développer les voitures répondant à la révolution réglementaire, alors qu'une grande partie du développement tomberait sous le coup du plafond budgétaire.

Lire aussi :

Cela permettrait d'apaiser les inquiétudes des structures du milieu de grille qui craignent que le top 3 (Mercedes, Ferrari, Red Bull) dépense énormément d'argent pour le développement des nouvelles monoplaces en 2020, avant la mise en place du plafond, ce qui leur garantirait un avantage difficile à réduire avant plusieurs saisons. Ainsi, même si ces écuries pourraient dépenser autant d'argent que possible en 2020, l'entrée en vigueur du règlement en 2022 les limiterait au cours de 2021.

Les Accords Concorde sont un autre sujet, puisqu'ils n'ont pas encore été signés par les écuries. Attendre avant d'introduire les règles 2021 permettait d'alléger la charge financière des structures qui pourraient avoir des doutes quant à un engagement à long terme en F1. Enfin, Pirelli pourrait également avoir plus de temps, alors que le programme 2020 des pneus 18 pouces est déjà grandement compromis, pour développer son produit dans de bonnes conditions.

Si la réglementation technique pour 2021 est la même qu'en 2020, certains changements réglementaires prévus, tels que les week-ends de course condensés ou l'ensemble du Règlement Financier, pourraient tout de même être mis en place.

Avec Adam Cooper 

Voir aussi :

Article suivant
Les membres de McLaren testés n'ont pas le coronavirus

Article précédent

Les membres de McLaren testés n'ont pas le coronavirus

Article suivant

Officiel - La "trêve estivale" de la F1 est avancée et allongée

Officiel - La "trêve estivale" de la F1 est avancée et allongée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard