Espagne 1994 – Hill gagne pour Williams, endeuillée

Cinquième manche du championnat 1994, la F1 se rend sur le circuit de Catalunya, en Espagne, juste après le tragique weekend d'Imola

Cinquième manche du championnat 1994, la F1 se rend sur le circuit de Catalunya, en Espagne, juste après le tragique weekend d'Imola. Le samedi, Michael Schumacher (Benetton) signe la pole position, la 2e de sa carrière, et espère bien remporter une cinquième victoire consécutive en ce début de saison. Sur la grille de départ, le pilote allemand devance Damon Hill (Williams) et Mika Häkkinen (McLaren). David Coulthard signe le 9e temps pour ses débuts en F1. Il remplace Ayrton Senna chez Williams.

Dimanche, une chicane temporaire a été placée dans le virage de Campsa, en raison de la crainte engendrée par les accidents mortels de Roland Ratzenberger et Ayrton Senna survenus lors du Grand Prix d'Imola.

Dès la départ de la course, Schumacher prend le commandement et s'échappe. Hill et Häkkinen sont déjà à 2.5 sec de l'Allemand après le premier tour. Au 2e tour, Paul Belmondo (Pacific) sort de la piste et abandonne. De son côté, Schumacher porte son avance à près de 4 secondes à l'issue du 3e tour.

Au 15e tour, Häkkinen est le premier pilote à rentrer aux stands. David Coulthard fait de même un tour plus tard, mais cale au moment de repartir et perd près d'une minute. Le pilote écossais ressort à la 20e position. Hill et Jean Alesi (Ferrari) passent à leur tour aux stands. Schumacher clôture ce premier relais de ravitaillement et ressort en tête.

Alors qu'il s'envolait vers son 5e succès consécutif, Schumacher est victime d'un problème de boîte de vitesse. Il ralentit et laisse passer Hakkinen et Hill.

Au 26e tour, Häkkinen est en tête du Grand Prix d'Espagne. Il devance Hill de près de 5 secondes. Suivent Schumacher, J.J Letho (Benetton), Alesi et Martin Brundle (McLaren). Au 30e tour Häkkinen effectue son second ravitaillement et ressort 3e, derrière Schumacher qui continue malgré une boîte de vitesse bloquée sur le 5e rapport.

Pour sa première course en F1, Coulthard est contraint à l'abandon lors du 32e tour. Derrière, Brundle passe Alesi pour le gain de la 5e place.

Au 40e tour, Hill rentre au stand et Schumacher reprend la tête de la course. Hakkinen doit abandonner au 48e tour, le moteur de sa McLaren vient de rendre l'âme. La fin du Grand Prix est difficile pour la mécanique : Brundle et Lehto abandonnent aussi. Ces abandons permettent à Schumacher de souffler, il laisse filer Hill vers son 4e succès en F1. Mark Blundell (Tyrell) complète le podium.

En remportant sa 4e victoire en F1, Hill offre à l'écurie Williams un 72e succès dans la catégorie reine, juste après la mort de Senna à Imola. La dernière victoire de l'écurie remontait à l'époque au Grand Prix de Monza 1993, course également remportée par Damon Hill.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Mark Blundell , Martin Brundle , Ayrton Senna , Damon Hill , Paul Belmondo , Roland Ratzenberger
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités