L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone

Red Bull dispose à Silverstone d'une évolution "cachée" au niveau du plancher, qui n'avait pas été mentionnée dans le document FIA prévu à cet effet.

L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone
Charger le lecteur audio

Toute l'attention portée sur les améliorations apportées par Red Bull lors du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1 a tourné autour du capot moteur qui comprend ce qui ressemble à une étagère au-dessus des pontons.

Cependant, quelque chose est passé sous le radar mais a maintenant été repéré : un changement étonnant que l'équipe a apporté au plancher de la RB18. Le nouveau design n'est pas apparu sur le document FIA listant les changements avant l'événement car il n'a pas nécessité la fabrication d'un assemblage entièrement nouveau. Au lieu de cela, il tire parti de la conception "en patchwork" des planchers des équipes cette année, où les sections peuvent être interchangées les unes avec les autres sans trop de complications.

Lire aussi :

Le développement n'a été initialement utilisé que par Max Verstappen lors de la roulage perturbé de vendredi, son coéquipier Sergio Pérez s'en tenant à la version précédente. Cela correspond à l'approche de Red Bull, qui aime recueillir des données comparatives sur les évolutions, avant de les appliquer aux deux voitures. Cette pratique permet de vérifier qu'il existe une bonne corrélation entre les outils de simulation de l'équipe et l'environnement réel avant de s'engager pour le reste du week-end de course.

Le nouveau design prend le contre-pied de Ferrari, qui a adopté la solution dite du "patin à glace" plus tôt dans la saison. Le patin à glace, qui incorpore l'ailette de bord sur le dessous, plutôt que sur la surface supérieure, a été combiné avec d'autres caractéristiques du design de la F1-75, pour laquelle Red Bull a maintenant appliqué une logique similaire.

Il en résulte une découpe du plancher devant la région du passage vers le pneu arrière, qui non seulement facilite un changement dans la géométrie des deux sections du plancher, mais expose également une ailette en forme de langue qui est reliée au patin.

Ci-dessous, pour comparaison, nous pouvons voir l'ancienne spécification du plancher sur la Red Bull (à gauche) et la solution utilisée par Ferrari (à droite).

 

 

Ferrari F1-75 floor detail

partages
commentaires

Voir aussi :

L'inespéré top 10 de Latifi avec la Williams sans évolutions
Article précédent

L'inespéré top 10 de Latifi avec la Williams sans évolutions

Article suivant

Des consignes chez Ferrari pour faire gagner Leclerc ?

Des consignes chez Ferrari pour faire gagner Leclerc ?