La F1 espère réduire d'un tiers la perte d'appui d'une voiture suiveuse

partages
commentaires
La F1 espère réduire d'un tiers la perte d'appui d'une voiture suiveuse
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
2 nov. 2018 à 13:50

Les Formule 1 devraient perdre un tiers d'appui en moins au moment de se suivre l'année prochaine, selon les dernières prévisions de la FIA.

En raison des difficultés que les voitures ont eues pour se dépasser cette année, les teams et l'instance dirigeante se sont mis d'accord sur des changements aérodynamiques pour améliorer la situation. Une série de modifications, notamment au niveau des ailerons avant et arrière, visent à permettre aux voitures de se suivre de plus près, afin d'améliorer les batailles en piste.

Même si l'effet réel de ces mesures ne pourra être totalement connu que lorsque les voitures seront en conditions de course, le responsable monoplace de la FIA, Nikolas Tombazis, pense que les évolutions vont être surtout notables dans les virages à moyenne vitesse.

Lire aussi :

S'exprimant dans le dernier numéro d'AUTO, une publication de la FIA, il a déclaré : "Nous considérons que la position critique est environ de 15 à 20 mètres entre les voitures. C'est la distance que l'on espère voir entre les voitures qui sont séparées d'une demi-seconde à l'approche d'un virage à moyenne vitesse. Avec la génération actuelle, la voiture perd environ 30% de son appui dans ce scénario. Nous espérons réduire cela de 10%."

Malgré le fait que les écuries se soient montrées sceptiques au sujet des changements réglementaires, Tombazis affirme que si la F1 n'avait rien fait, les choses auraient encore empiré lors des deux saisons à venir.

"Ce que je dirais est qu'il y a une tendance générale pour les équipes à développer plus d'appui, ce qui exacerbe le problème. Si nous n'étions pas intervenus, nous estimons que 2019 aurait été pire que 2018 et que 2020 aurait été pire que 2019. Nous croyons désormais que 2019 sera meilleur que 2018, mais personne ne s'attend à ce que les F1 se battent comme des voitures de tourisme."

Article suivant
Haas perd son appel sur la disqualification de Grosjean à Monza

Article précédent

Haas perd son appel sur la disqualification de Grosjean à Monza

Article suivant

Vettel : Non, la Ferrari n'a pas été dominatrice

Vettel : Non, la Ferrari n'a pas été dominatrice
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités