La F1 va interdire les gardes du corps sur la grille

Après l'incident entre l'entourage de Megan Thee Stallion et Martin Brundle sur la grille de départ à Austin, la Formule 1 va interdire l'accès des gardes du corps aux avant-courses.

La F1 va interdire les gardes du corps sur la grille

L'incident avait fait du bruit sur les réseaux sociaux : en préambule de la course du Grand Prix des États-Unis, sur le circuit d'Austin, l'ancien pilote et désormais consultant pour Sky Sports Martin Brundle avait pu, pour la première fois depuis longtemps, se rendre sur la grille pour réaliser quelques interviews grâce à un allègement du protocole COVID.

Megan Thee Stallion, rappeuse invitée par Red Bull Racing, était présente et a été approchée par Brundle pour une interview. Si elle s'est montrée ouverte à la discussion et polie envers son interlocuteur, ça n'a en revanche pas été le cas de son entourage, qui a repoussé assez agressivement le Britannique, lui expliquant qu'il ne "pouvait pas faire ça". Ce à quoi Brundle avait répondu "Je peux le faire, puisque je le fais", avant de critiquer les manières de l'entourage de certaines célébrités.

Selon des informations recueillies par Motorsport.com en provenance de sources proches de la F1, l'accès aux grilles de départ va désormais être restreint pour les gardes du corps, à la suite de cet incident. Les responsables estiment en effet que la grille est un endroit suffisamment sûr pour qu'il soit possible de se passer de cette protection. Également, même si les stars présentes n'ont pas d'obligation de participer à des entretiens, il leur sera demandé de se montrer courtoises quand elles déclineront toute invitation.

Brundle a évoqué ces futures modifications apportées aux règles pendant le week-end du Grand Prix de Mexico, plaisantant sur le fait que les nouvelles règles seraient "la clause Brundle" après ce qui s'est passé à Austin, et que c'était son "titre de gloire, enfin".

"J'ai été ignoré par Megan Thee Stallion, écarté par une montagne humaine et engueulé par un sosie de [Drago] Malefoy [un antagoniste dans Harry Potter] qui, sans aucun doute, en était à sa toute première apparition sur une grille de départ de F1. J'ai publié un simple tweet à ce sujet et j'ai obtenu cinq millions d'impressions. Je ne comprends rien à tout cela, pour être honnête."

Megan Thee Stallion

Megan Thee Stallion

Brundle a écrit sur Twitter mardi soir : "Pour éviter tout doute, je ne me soucie pas de savoir qui visite la grille de la F1, plus on est de fous, plus on rit. Parlez-moi, ignorez-moi, poussez-moi, faites-moi signe, embrassez-moi, insultez-moi, tout ce qui vous rend heureux. Tout ce que je demande, c'est que vous vous imprégniez de l'atmosphère, que vous profitiez de ce privilège. Je n'ai pas demandé de changement dans le protocole de la grille."

L'accès à la grille de la F1 reste restreint par rapport à 2019, dernière année où les courses du championnat se sont déroulées sans protocole COVID-19, mais s'est progressivement ouvert pour permettre à davantage de personnes d'y être présentes.

Megan Thee Stallion a remporté trois Grammy Awards et est connue pour des chansons telles que "WAP" et "Savage". Elle compte 33 millions de followers sur Twitter et Instagram, soit environ 11 millions de plus que les comptes officiels de la F1.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Distancé et en difficulté, Hamilton perd son optimisme
Article précédent

Distancé et en difficulté, Hamilton perd son optimisme

Article suivant

Haas : Les pilotes devraient écouter, pas essayer d'être stratèges

Haas : Les pilotes devraient écouter, pas essayer d'être stratèges
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021