Ferrari a conscience des progrès de Mercedes

partages
Ferrari a conscience des progrès de Mercedes
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Jean-Philippe Vennin
10 juin 2015 à 07:24

Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team s'impose
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T

Ferrari craint que Mercedes n’ait effectué un pas en avant qui rendra encore plus difficile pour ses adversaires de s’en rapprocher durant le reste de la saison.

Bien que la Scuderia n’ait pu rivaliser avec Mercedes cette année en qualification, la bonne tenue de ses voitures en course lui a permis de mettre la pression sur sa rivale durant la première partie de la campagne 2015.

Une priorité: améliorer la voiture

Cependant, après la domination exercée par Lewis Hamilton et Nico Rosberg au GP du Canada, le Président de Ferrari, Sergio Marchionne, dit que Mercedes pourrait avoir compensé une faiblesse.

Il craint en particulier que même si son équipe menait à bien les améliorations dont elle a besoin, l’écart relatif avec Mercedes pourrait rester le même car l’écurie Championne du Monde en titre a trouvé un sucroit de vitesse dimanche à Montréal.

Interrogé après le GP du Canada sur ce que Ferrari a besoin de faire lors des prochaines courses, Marchionne a répondu: “Des améliorations sur cette voiture, voilà ce que nous devons essayer de faire. Nous passons beaucoup de temps à nous assurer que nous continuons de reméder aux problèmes que nous savons inhérents à la voiture.”

Vitesse en qualif contre rythme de course

Marchionne pense que le GP du Canada a mis en lumière le fait que Mercedes a trouvé un peu de vitesse supplémentaire pour les courses, ce qui rend plus difficile le travail de Ferrari.

Nous avons toujours su, et j’ai eu une longue discussion avec l’équipe à ce sujet, que nonobstant notre compréhension de la différence avec Mercedes, eux ne resteraient pas les bras croisés. On s’en est bien rendu compte ici.“

Nous avons vu que leur performance en course était un peu plus proche de celle qu’ils avaient en qualification. Ils semblent réduire l’écart entre leur rythme en course et sur un tour de qualif.“

C’est une chose dont nous savions qu’elle arriverait. Nous bercer nous-mêmes d’illusions en pensant que nous allions continuer de réduire l’écart face à une opposition statique serait un non-sens.“

Il nous faut donc relever nos manches et travailler encore plus étant donné les progrès qu’ils ont accomplis.”

Article suivant

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Jonathan Noble