Ferrari et Renault veulent un assouplissement du gel des moteurs

partages
commentaires
Ferrari et Renault veulent un assouplissement du gel des moteurs
3 sept. 2014 à 13:30

En difficulté cette saison face à Mercedes, Renault et Ferrari regrettent le gel des moteurs imposés tout au long de la saison, qui rend très compliquée toute perspective pour rattraper un retard de performance

En difficulté cette saison face à Mercedes, Renault et Ferrari regrettent le gel des moteurs imposés tout au long de la saison, qui rend très compliquée toute perspective pour rattraper un retard de performance. En fin de saison, les motoristes auront la possibilité de modifier leurs unités de puissance pour l'année 2015, dans le respect de certaines limites, mais le gel des moteurs entrera ensuite de nouveau en vigueur. En cours de championnat, seuls des motifs liés à la fiabilité permettent aux motoristes de modifier leurs blocs.

Cette situation, Ferrari comme Renault souhaiteraient la voir évoluer, avec la recherche d'un compromis qui ouvrirait la voie à quelques possibilités de développement tout au long d'une saison. "J'aimerais voir quelques opportunités par an pour travailler sur le moteur", confirme Marco Mattiacci, team principal de Ferrari. "L'ADN de la Formule 1 est l'innovation et le fait de rattraper les autres en faisant mieux et plus vite."

Une vision également partagée par Renault, qui fournit cette année quatre équipes du plateau. Si le fait de geler les moteurs dans l'optique d'une réduction des coûts est compris par Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport F1 précise néanmoins qu'il faudrait trouver "un système qui permette aux performances de se resserrer plutôt que de diverger". "Nous pourrions ouvrir davantage [les règles moteur], tant que cela va dans la bonne direction pour les différents motoristes."

La Français rappelle néanmoins que le règlement actuel permettra aux motoristes de pouvoir rattraper un certain retard pendant l'hiver. "Nous avons un système qui nous permettra de faire beaucoup de changements, car 48% de l'unité de puissance pourront être changés l'année prochaine. Et nous avons l'intention d'en changer 48%."

Prochain article Formule 1
Lotterer refuse le volant Caterham et joue franc-jeu

Article précédent

Lotterer refuse le volant Caterham et joue franc-jeu

Article suivant

Massa se plaint du freinage de la FW36 sous la pluie

Massa se plaint du freinage de la FW36 sous la pluie

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes
Type d'article Actualités