Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Décryptage : les évolutions accélérées de Ferrari

Nos experts techniques se penchent sur les évolutions apportées par Ferrari à sa SF1000 à l'occasion du Grand Prix de Styrie.

Décryptage : les évolutions accélérées de Ferrari

Ferrari a accéléré l'introduction d'évolutions initialement prévues pour le Grand Prix de Hongrie, dans l'espoir d'améliorer son rythme mais aussi de collecter des données comparatives directes très précieuses grâce à la deuxième épreuve organisée sur le Red Bull Ring.

Ces évolutions comportent un nouvel aileron avant, qui altère subtilement le comportement du flux d'air à l'avant de la voiture, ainsi qu'un nouveau fond plat qui a d'abord été installé sur la monoplace de Charles Leclerc durant la première séance d'essais libres. Celui-ci corrige certains problèmes d'instabilité rencontrés à l'arrière de la voiture. 

Lire aussi :

Charles Leclerc, Ferrari SF1000, floor
Ferrari SF1000 floor

Le fond plat présente neuf ouvertures complètes à 45 degrés juste devant le pneu arrière (à gauche ci-dessus), au lieu des quatre vues sur la version de la semaine dernière (à droite ci-dessus). Le concept rappelle l'agencement utilisé par Mercedes et dispose également d'ouvertures longitudinales raccourcies. L'ensemble modifie les turbulences générées par les pneus avant lorsqu'elles rencontrent le flux d'air circulant en dessous, au-dessus et autour du fond plat.

Les ingénieurs ont également amendé l'angle du flap arqué vers l'arrière, qui subit une torsion plus importante à l'endroit où il est relié avec le liston vertical du fond plat. Combiné aux ouvertures supplémentaires, il agit plus efficacement sur le "tyre squirt" (les effets négatifs des puissantes turbulences générées par la déformation des pneus) et devrait permettre de moins handicaper les performances du diffuseur. 

Ferrari SF1000 front wing, Styrian GP

Le nouvel aileron avant dispose d'un tablier modifié (en incrusté ci-dessus), au profil plus arrondi que celui de son prédécesseur. Cela altère la forme, la vitesse et la taille du vortex qui s'en échappe, et donc la manière dont il interagit avec le reste des structures de flux d'air au niveau de l'aileron ainsi que leur effet général sur le flux d'air qui circule autour du pneu avant. Là aussi, il est question de façonner les turbulences. 

Le flap supérieur est incliné vers le bas à l'endroit où il se connecte à la dérive latérale. Il présente également une légère modification géométrique à son extrémité intérieure. 

partages
commentaires
Le programme TV du GP de Styrie 2020

Article précédent

Le programme TV du GP de Styrie 2020

Article suivant

Williams discute avec des investisseurs "de grande qualité"

Williams discute avec des investisseurs "de grande qualité"
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021