Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Ferrari : "Rageant" de manquer la pole malgré le "bond en avant"

Ferrari n'a échoué qu'à un demi-dixième de la pole position au GP d'Autriche 2023 de F1, de quoi faire dire à Frédéric Vasseur qu'en dépit du "bond en avant" que cette performance traduit selon lui, échouer pour si peu était "rageant".

Charles Leclerc, Ferrari SF-23

Sans doute, s'il lui avait été dit avant la séance que les deux Ferrari SF-23 seraient placées en deuxième et troisième position sur la grille de départ de la course de dimanche au GP d'Autriche, Frédéric Vasseur aurait signé des deux mains tant les difficultés ont été nombreuses ces dernières semaines.

Mais forcément, quand Charles Leclerc échoue à 0"048 du temps qui a placé Max Verstappen en pole, un soupçon de frustration pointe le bout de son nez, toutefois compensée par ce que le dirigeant français qualifie de nets progrès.

"On a toujours des regrets quand on finit à cinq centièmes de la pole", a-t-il lancé au micro de Canal+ après la séance de ce vendredi. "Maintenant, je pense que c'est malgré tout un bond en avant pour nous, on a fait une bonne séance, depuis ce matin ça marche, on avait fait une bonne course déjà à Montréal et je pense qu'on va dans la bonne direction. Maintenant, finir à quatre centièmes c'est sûr que c'est... frustrant ce n'est peut-être pas le mot, mais c'est sûr que c'est rageant. "

Désormais, l'essentiel pour Ferrari sera de démontrer que cette bonne forme en qualifications peut se traduire en course, sur un tracé où l'un des points faibles de la SF-23 jusqu'ici, la gestion de l'usure, sera plus importante qu'au Canada.

"À Montréal, on avait fait le contraire, une pas très bonne qualif et une très, très bonne course. La piste était différente par rapport à Spielberg, avec un tarmac différent, et surtout une température différente dimanche, je pense. Ce sera une autre histoire, mais je pense qu'on est malgré tout dans la bonne direction."

Une direction suivie notamment sur le plan technique, avec l'apport d'un nouveau plancher et d'un nouvel aileron avant, qui semblent notamment donner aux pilotes plus de confiance. "Je ne détaillerai pas [les évolutions], le but c'est d'aller plus vite", a simplement ajouté Vasseur.

"Depuis le début de la saison on avait une voiture qui était un petit peu difficile à conduire, et où les pilotes n'étaient pas toujours très en confiance. Ils voulaient toujours en garder un peu de leur côté, en course notamment. On travaille dessus depuis un petit moment pour essayer d'améliorer ça."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc n'attendait pas une Ferrari si proche de la Red Bull
Article suivant Gasly : McLaren est "la surprise" des qualifications

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France