La Formule 1 de 2022 se dévoile un peu plus

La Formule 1 a présenté ce jeudi une interprétation grandeur nature de la future réglementation 2022.

1/27

Photo de: Formula 1

2/27

Photo de: Formula 1

3/27

Photo de: Formula 1

4/27

Photo de: Formula 1

5/27

Photo de: Formula 1

6/27

Photo de: Liberty Media

7/27

Photo de: Liberty Media

8/27

Photo de: Liberty Media

9/27

Photo de: Formula 1

10/27

Photo de: Formula 1

11/27

Photo de: Formula 1

12/27

Photo de: Formula 1

13/27

Photo de: Formula 1

14/27

Photo de: Formula 1

15/27

Photo de: Formula 1

16/27

Photo de: Formula 1

17/27

Photo de: Formula 1

18/27

Photo de: Formula 1

19/27

Photo de: Formula 1

20/27

Photo de: Formula 1

21/27

Photo de: Formula 1

22/27

Photo de: Formula 1

23/27

Photo de: Formula 1

24/27

Photo de: Formula 1

La Formule 1 de 2022
La Formule 1 de 2022
25/27

Photo de: Giorgio Piola

La Formule 1 de 2022
La Formule 1 de 2022
26/27

Photo de: Giorgio Piola

La Formule 1 de 2022
La Formule 1 de 2022
27/27

Photo de: Giorgio Piola

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

La Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 de ce à quoi ressembleront les monoplaces à partir de la saison prochaine. On le sait, la catégorie reine fera sa révolution en 2022 avec l'entrée en vigueur d'une toute nouvelle réglementation technique, entièrement repensée. 

À Silverstone, c'est une monoplace grandeur nature qui a été présentée ce jeudi, avant le Grand Prix de Grande-Bretagne. Elle préfigure l'interprétation du futur Règlement Technique, sur lequel planche toutes les écuries depuis le début de l'année, au point de déjà y consacrer la majeure partie de leurs ressources. Ce modèle permet ainsi de comprendre un peu plus concrètement à quoi s'attendre, même si des différences seront certainement visibles avec ce que les écuries dévoileront dans quelques mois. 

La monoplace présentée ce jeudi ressemble énormément au modèle de soufflerie que la F1 avait déjà dévoilé en 2019 lors de l'annonce du nouveau règlement. Une nouvelle ère qui était initialement prévue pour 2021, mais qui a été repoussée d'une année en raison de la crise sanitaire survenue l'an dernier. 

Les nouvelles caractéristiques les plus frappantes attendues l'an prochain, sur le plan visuel, se situent au niveau du nez, des enjoliveurs, de l'aileron avant plus large et du concept d'aileron arrière plus singulier. Ces changements vont dans le sens voulu par la nouvelle réglementation qui vise à améliorer le spectacle notamment en favorisant les dépassements. Une volonté qui passe par une monoplace avec énormément d'effet de sol et des ailerons simplifiés pour permettre aux autos de se suivre de plus près. 

"Nous voulons que les voitures puissent se suivre les unes derrière les autres et qu'il y ait des bagarres passionnantes", expliquait lors d'une première présentation virtuelle Nikolas Tombazis, directeur Monoplace à la FIA. "Elles sont plus simples que les voitures actuelles car beaucoup de petits composants ont été retirés, surtout au niveau des pontons, et l'aileron avant est plus simple."

Pour générer l'effet de sol, les monoplaces seront équipées de tunnels à effet Venturi sous le fond plat, ainsi que sous les pontons, de l'avant jusqu'à l'arrière.

"Il y a énormément d'excitation avant cette nouvelle ère", se réjouit Ross Brawn, patron sportif de la F1. "Si 2021 est une superbe bagarre jusqu'à présent, nous voyons toujours les monoplaces avoir du mal à se suivre en course. La réglementation 2022 réglera ce problème et créera l'opportunité de luttes plus serrées et roue contre roue. L'effet combiné des nouvelles règles aéro et financières, avec le plafond budgétaire, créeront les conditions pour un championnat plus équilibré et pour réduire les écarts sur la grille."

Lire aussi :

partages
commentaires
Pourquoi l'accord d'Alfa Romeo avec Sauber sera réévalué tous les ans

Article précédent

Pourquoi l'accord d'Alfa Romeo avec Sauber sera réévalué tous les ans

Article suivant

F1 2022 : ce sera mieux, mais "pas du jour au lendemain"

F1 2022 : ce sera mieux, mais "pas du jour au lendemain"
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021