Gasly : La saison 2019 "ne change pas les relations" avec Red Bull

Son passage dans l'écurie mère a constitué un échec mais Pierre Gasly sait ce qu'il doit à Red Bull et continue à travailler pour avoir de nouveau sa chance.

Gasly : La saison 2019 "ne change pas les relations" avec Red Bull

Rétrogradé par Red Bull l'été dernier, Pierre Gasly insiste sur l'importance de transformer tout élément négatif en une force pour l'avenir. Après six mois particulièrement compliqués chez Red Bull Racing, c'est ce qu'il s'est attaché à faire lorsqu'il a retrouvé son baquet chez Toro Rosso, jusqu'à décrocher son premier podium en Formule 1 lors d'un Grand Prix du Brésil épique.

Lire aussi :

Quand la structure autrichienne a pris la décision de remplacer le Français par Alexander Albon en août 2019, les commentaires ont été nombreux mais l'intéressé, bien que ne cachant pas sa déception, n'a surtout pas versé dans l'aigreur ou la rancœur. Les analyses, il les a laissées aux observateurs ainsi qu'aux fans, ne souhaitant pas prêter attention à ce qui se dit sur les réseaux sociaux notamment. Car si l'attitude brusque de Red Bull a été critiquée – bien qu'elle ne soit pas nouvelle en matière de gestion des pilotes –, Pierre Gasly sait aussi ce qu'il doit à la firme qui continue de lui faire confiance.

"Je pense juste que les gens jugent sans avoir toutes les informations", explique-t-il dans une interview accordée à Racer. "En tant que sportif et pilote professionnel, je ne peux pas parler, il y a des choses qui doivent rester confidentielles. C'est pourquoi les gens jugent sans avoir toutes les informations. Parfois ils ont tort, mais c'est leur avis et je l'accepte. De mon côté, je sais ce que j'ai à faire et j'essaie toujours de m'améliorer, de rechercher des domaines dans lesquels je peux progresser. C'est la seule chose que j'ai essayé de faire lorsque j'étais chez Red Bull et je n'ai pas changé d'approche quand j'étais chez Toro Rosso. Il y a différentes raisons qui expliquent pourquoi ça a marché là-bas, et nous avons connu une bonne fin d'année. Certaines de ces raisons ont été dites, d'autres non, mais malheureusement les gens ont leur propre jugement et je l'accepte."

"Je suis un pilote sous contrat Red Bull et c'est aussi grâce à eux que je suis arrivé en Formule 1. Ce qui s'est passé lors de ces six mois ne change pas les relations et ce qu'ils ont fait pour moi. Il y avait des problèmes, il y avait des difficultés, il y avait des choses qui auraient pu être réglées et si nous devions le refaire, énormément de choses seraient différentes. Mais en même temps, je suis toujours sous contrat avec eux, nous avons parlé des choses qui ne s'étaient pas bien passées, mais ce n'est pas à moi d'aller voir la presse et de dire : 'Ceci n'allait pas, ceci était une erreur'. Ce n'est pas la bonne chose à faire et c'est pour cela que je ne le fais pas."

"Les gens oublient facilement ce que vous avez fait..."

Pierre Gasly, AlphaTauri

Si la saison 2020 n'a pas encore débuté, elle doit constituer la troisième campagne complète de Pierre Gasly en Formule 1. Sous les couleurs d'une équipe rebaptisée AlphaTauri mais au sein de laquelle il a ses repères, le pilote tricolore ne perd pas de vue ses objectifs. Et pourtant, il sait se souvenir des obstacles qu'on lui prédisait et martelait sans cesse auparavant.

"Dans ma vie, depuis que je suis tout petit, les gens me disent : 'C'est impossible que tu ailles en F1. Il n'y a que 20 pilotes en F1, pourquoi même essayer ? Bla bla bla…'", raconte le Normand. "J'ai toujours réussi à transformer ces pensées et cette énergie négatives en quelque chose de positif pour moi, pour susciter plus d'énergie, une motivation et une volonté encore plus fortes, et toujours revenir plus fort que cette énergie négative que les gens essaient de m'envoyer."

"J'en ai vu quelques-uns [commentaires sur les réseaux sociaux], mais je ne m'attarde pas dessus. J'ai toujours été habitué à vivre avec ce genre de choses. Quand on est exposé, quand on est un athlète de haut niveau, surtout au plus haut niveau du sport – que ce soit en Formule 1, en football ou en basketball –, on est toujours jugé pour tout ce que l'on fait. Les gens oublient facilement ce que vous avez fait par le passé et pourquoi vous êtes là, on est toujours jugé sur la dernière performance en date."

partages
commentaires
La F1 fixe une date de début de saison, 15 à 18 GP espérés

Article précédent

La F1 fixe une date de début de saison, 15 à 18 GP espérés

Article suivant

Le début de saison en Autriche jugé "plausible"

Le début de saison en Autriche jugé "plausible"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing , AlphaTauri
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021