Le GP de Turquie a vendu 40 000 billets en quelques heures

Les promoteurs du Grand Prix de Turquie pourraient bien tenir leur pari de réunir 100 000 spectateurs autour de l'Istanbul Park en novembre prochain.

Le GP de Turquie a vendu 40 000 billets en quelques heures

Les organisateurs du Grand Prix de Turquie ont annoncé avoir vendu 40 000 billets en seulement six heures, alors que l'épreuve s'apprête à faire un retour inattendu au calendrier de la Formule 1. Après neuf ans d'absence, le tracé d'Istanbul Park sera de nouveau visité par le paddock le week-end du 15 novembre prochain. Le Grand Prix fait partie de ceux qui ont profité de la mise en place d'un calendrier alternatif à la suite de la crise du coronavirus, et vers lequel les dirigeants de la catégorie reine se sont tournés afin d'assurer un nombre minimum de courses en 2020.

Lire aussi :

Le promoteur de l'épreuve turque, Intercity, avait déjà fait savoir le mois dernier que le public serait autorisé à y assister et qu'il espérait la venue de 100 000 spectateurs le dimanche de la course, soit environ la moitié de la capacité totale du circuit, estimée à 220 000. Une politique tarifaire très agressive a également été mise en place, avec des prix débutant à un peu plus de 3 € le billet sur une période précise d'achat limitée.

Cette vente a été une réussite puisque 10 000 billets se sont arrachés durant la première heure, puis 30 000 autres lors des cinq heures suivantes. L'objectif d'atteindre la barre des 100 000 spectateurs est donc réaliste pour le promoteur.

"Nous avions prévu d'atteindre la pleine capacité de 220 000 dans des circonstances normales, mais ce n'est pas possible en raison du COVID-19", précise Vural Ak, président d'Intercity. "Avant notre arrivée, il n'y avait personne à la tête de cette organisation. Nous sommes passionnés et enthousiastes avec la F1 et nous pouvons l'organiser avec succès. Mais comme vous le savez, il y a le COVID-19. C'est pourquoi nous espérons faire venir 100 000 personnes."

Le promoteur sait qu'un nouveau pic de l'épidémie d'ici la date du Grand Prix pourrait compromettre les plans activés aujourd'hui. Néanmoins, toutes les précautions sanitaires sont prises par l'organisation.

"Nous avons dû nous préparer à tout", affirme Vural Ak. "Si l'épidémie s'aggrave par rapport à aujourd'hui, la course peut se dérouler à huis clos. Cependant, nous connaissons la capacité de ce circuit. Environ 220 000 spectateurs peuvent assister à la course depuis les tribunes, dans des zones en plein air. Actuellement, si nous fermons certaines zones pour des raisons de sécurité, environ 100 000 spectateurs pourront venir voir la course tout en respectant les règles de distanciation physique."

Avec Abdullah Çelik

partages
commentaires
Les GP en 2021 : F2 et F3 séparés et W Series à leurs côtés ?

Article précédent

Les GP en 2021 : F2 et F3 séparés et W Series à leurs côtés ?

Article suivant

Après le Mugello, la FIA ne veut pas généraliser les bacs à gravier

Après le Mugello, la FIA ne veut pas généraliser les bacs à gravier
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Turquie
Lieu Istanbul Park
Auteur Basile Davoine
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021