Des pneus placés devant le rail du crash de Grosjean

Suite à l'accident de Romain Grosjean lors de la course du Grand Prix de Bahreïn, la direction de course a indiqué que des pneus allaient être installés devant le rail de sécurité situé à droite de la piste en sortie du virage 3.

1/6

Photo de: Adam Cooper

2/6

Photo de: Adam Cooper

3/6

Photo de: Adam Cooper

4/6

Photo de: Adam Cooper

5/6

Photo de: Adam Cooper

6/6

Photo de: Adam Cooper

Lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean s'est accroché avec Daniil Kvyat au début de la ligne droite entre les virages 3 et 4 du circuit de Sakhir. Cela l'a envoyé à pleine vitesse et de face dans le rail de sécurité qui a été détruit dans l'incident, alors que la cellule de survie, coupée du reste de la voiture, s'est encastrée dans la protection de métal.

Le Français étant ressorti lui-même de sa monoplace avec des blessures légères, la direction de course et les organisateurs ont remplacé la section du rail concernée par des blocs de béton afin de pouvoir reprendre l'épreuve dimanche dernier. Mais depuis la course, le rail a été restauré à l'identique avant la seconde manche sur le tracé bahreïni, qui va se tenir dès ce week-end et reprendra cette portion de la piste.

Lire aussi :

Toutefois, les notes du directeur de course font état d'un changement de taille concernant les barrières de sécurité à cet endroit puisque désormais, un mur de pneus sera placé devant le rail. Mais ce n'est pas le seul changement annoncé : "Suite à un examen de la récente épreuve [...] de Bahreïn avec le directeur de course FIA de la F1, l'inspecteur des circuits de la FIA et le département sécurité de la FIA, les changements suivants vont être faits sur le Bahrain International Outer Circuit avant le Grand Prix de Sakhir."

"Deux rangées de pneus avec une bande de protection vont être installées sur le côté droit entre les virages 3 et 4. Le mur de pneus sur la droite du virage 9 sera prolongé et augmenté en épaisseur à quatre rangées de pneus avec bande de protection. Le vibreur de droite entre les virages 8 et 9 sera retiré pour réduire le risque de voir une voiture décoller dans le cadre de l'utilisation de la configuration extérieure du circuit."

"Ces changements sont en conformité avec l'Article 5 des conditions de délivrance de la Licence des Circuit FIA, et ainsi le Grade 1 actuel pour toutes les configurations du Bahrain International Circuit reste valide."

S'exprimant sur l'incident ce dimanche, et notamment sur le fait que le rail avait été détruit, Michael Masi, le directeur de course, avait déclaré : "Vu la quantité d'énergie que l'on a vue, après s'être rendus sur place et avoir tout regardé, il n'y a pas grand-chose à faire. Mais la FIA analysera tout, procédera à une enquête complète de tout l'incident pour voir ce que l'on peut en apprendre, que ce soit pour la sécurité de la voiture, l'équipement du pilote, les éléments de sécurité autour du circuit."

"Tant d'énergie, il faut bien qu'elle se dissipe quelque part. Quand on regarde la voiture, la cellule de survie a fait exactement ce qu'elle est censée faire, à savoir maintenir le pilote en sécurité et indemne. Le Halo a fait ce qu'il avait à faire, d'après les premières observations. Nous étudierons l'accident pour voir s'il y a des leçons à tirer à court terme."

Lire aussi :

"Mais par rapport à l'intégrité de la barrière, il n'y a pas de réaction hâtive. Les réparations que nous avons faites [avec l'installation du mur de béton] ont été les plus efficaces qui soient, les meilleures que nous pouvions faire dans cette situation. Le circuit de Bahreïn a géré ça de manière très professionnelle, il fallait regarder ce que nous avions, quelles étaient les meilleures circonstances possibles. J'ai connu suffisamment de réparations de rail dans ma vie, mais on apprend toujours ce que l'on peut faire ou non dans une telle situation."

Ce n'est pas la première fois, cette saison, qu'un dispositif de sécurité est modifié dans une zone particulière suite à une sortie de piste violente entre deux Grands Prix se tenant sur le même circuit. Entre les Grands Prix de Grande-Bretagne et du 70e Anniversaire, en effet, un mur de pneus avait là aussi été ajouté devant le mur de béton au fond du dégagement situé à gauche de l'entrée dans le complexe Maggots-Becketts-Chapel. Victime d'une crevaison au moment de tourner à gauche, Kvyat avait perdu le contrôle de son AlphaTauri à haute vitesse et été envoyé dans ce mur alors non protégé.

partages
commentaires

Voir aussi :

Vettel et Leclerc se sont expliqués après le départ de Bahreïn

Article précédent

Vettel et Leclerc se sont expliqués après le départ de Bahreïn

Article suivant

Pietro Fittipaldi, Jack Aitken : qui sont ces rookies ?

Pietro Fittipaldi, Jack Aitken : qui sont ces rookies ?
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021