Hamilton : Un "effet papillon" en 2019 après les succès Mercedes 2018

partages
commentaires
Hamilton : Un
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Guillaume Navarro
18 nov. 2018 à 08:22

Lewis Hamilton prédit que Mercedes profitera "d'un super effet papillon" en 2019, après avoir sécurisé son cinquième doublé pilotes/constructeurs face à une équipe Ferrari ayant monté en puissance.

Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 franchit la ligne d'arrivée
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, Toto Wolff, Mercedes AMG F1, avec l'équipe pour fêter le titre constructeurs
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fait tomber les barrières en fêtant sa victoire avec son équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire sur le podium avec du champagne
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fan and Union flag and fans celebrate
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire sur le podium avec le trophée
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire dans le Parc Fermé

La victoire du Britannique lors du Grand Prix du Brésil, le week-end dernier, a été complétée par la cinquième place à l'arrivée de son équipier Valtteri Bottas, rendant ainsi Mercedes intouchable au Championnat du monde des constructeurs avant la finale d'Abu Dhabi.

Mercedes et Ferrari se sont tenus dans un mouchoir pendant plus de la moitié de la saison, mais un cycle positif s'est par la suite enclenché pour Hamilton, permettant à Mercedes de se détacher et sécuriser les deux couronnes mondiales. L'émotion était grande chez la firme à l'étoile, au moment de la concrétisation des efforts.

Lire aussi :

"Nous remportons des courses, et avons été très privilégiés d'avoir autant de succès. Mais lorsque l'on gagne, tout le monde est assez calme – heureux, mais plutôt sous contrôle", sourit Hamilton. "Cette fois, c'était juste super de voir tout le monde [célébrer la victoire, ndlr]. Tout le monde se rongeait les ongles pendant toute l'année, et ce fut un effort incroyable de la part de tous."

"Ce n'est jamais acquis : il faut continuer à travailler, toujours rester en mouvement. C'est ce que nous avons fait : nous avons maintenu de grands espoirs et nos objectifs à un niveau très, très élevé. Ce devrait être, ça sera une grande fin d'année pour nous, mais il y aura aussi un effet papillon sur l'an prochain."

"Toto, laisse-moi faire ce que je sais faire"

La domination de Mercedes en F1 ces cinq dernières années fait que le team anglo-allemand égale le cycle record de succès de Ferrari établi entre 2000 et 2004, avec 10 titres acquis.

Hamilton estime qu'il n'a jamais expérimenté quoi que ce soit d'aussi important que la célébration d'un cinquième titre Mercedes consécutif.

"Je pouvais voir à quel point Toto était nerveux", commente-t-il. "Il n'arrêtait pas de me rappeler à quel point c'était important pour l'équipe, et je disais : 'Toto, je sais, je suis avec l'équipe depuis maintenant six ans ; je sais à quel point c'est important et tu n'as pas besoin de me le dire'. J'ai signé la pole et je fais le travail, installe-toi et laisse-moi faire ce que je sais faire."

"Être en mesure de faire cela, de voir l'excitation de tout le monde, de savoir que nous allons revenir à l'usine et voir tous ces gens qui ont travaillé pour cela : c'est le sommet. Je n'ai jamais rien expérimenté le sommet atteint ici."

Hamilton a lui-même été très démonstratif dans le Parc Fermé du Brésil, tombant dans les bras de ses équipe et finissant à terre avec certains d'entre eux.

"Quand nous étions en train de sauter partout et que nous sommes tombés sur les barrières, je pense que ça a peut-être été le meilleur moment que j'ai connu avec cette équipe", poursuit Hamilton avec les yeux pétillants.

La grande reprise de contrôle de Mercedes sur sa saison

Hamilton abordait cette saison 2018 face à Vettel avec le même objectif que le pilote Ferrari : devenir le seul quintuple Champion du monde de Formule 1 en activité, et seulement le troisième pilote à atteindre un tel palmarès dans l'Histoire de la F1, après Michael Schumacher (7 titres) et Juan Manuel Fangio (5).

Jusqu'à l'abord du Grand Prix d'Italie, le duel demeura des plus serrés mathématiquement parlant, avant qu'une série d'erreurs de Vettel et un cercle vertueux de Hamilton ne voient le Britannique signer quatre succès consécutifs en course (Italie, Singapour, Russie, Japon). Avant l'ultime manche de la saison, Hamilton distance Vettel de 81 points au championnat.

Mercedes se trouvait distancé de 20 points par Ferrari après les 10 premiers GP de la saison et aborde Abu Dhabi avec 67 unités de marge sur le team italien. Sur les six dernières épreuves de la saison à date, Red Bull a inscrit plus de points que Ferrari en trois occasions.

Equipe

Points des 10 premiers GP 

Ferrari

287

Mercedes

267

Equipe

Points des 10 derniers GP

Mercedes

353

Ferrari

266

Article suivant
Calderón lime le bitume avec 90 tours à Fiorano

Article précédent

Calderón lime le bitume avec 90 tours à Fiorano

Article suivant

Gasly : "Sainz allait 25 km/h plus vite que moi"

Gasly : "Sainz allait 25 km/h plus vite que moi"
Charger les commentaires