Hartley : "Mon plus gros accident depuis longtemps"

partages
commentaires
Hartley :
Par : Fabien Gaillard
12 mai 2018 à 16:21

Accidenté très violemment à la fin des Essais Libres 3, Brendon Hartley n'a pas pu participer aux qualifications du Grand Prix d'Espagne 2018 de F1.

La STR13 de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso est ramenée après les FP3

Le Néo-Zélandais s'est offert une sacrée sortie de piste dans les tous derniers instants de la séance matinale. Après avoir légèrement mordu sur l'herbe en inscrivant sa Toro Rosso dans le rapide virage 9, il en a perdu le contrôle avant qu'elle se tourne et aille percuter les Tecpro, le train arrière en avant. 

Totalement détruite, à tel point que les commissaires ont vu la boîte de vitesses s'effondrer au moment de la dégager grâce au véhicule d'intervention, la monoplace était évidemment impossible à réparer pour les qualifications et Hartley n'a donc pas pu y défendre ses chances, alors que Pierre Gasly s'est pour sa part offert une intéressante 12e position.

Au sortir du contrôle médical où il a été déclaré apte à poursuivre son week-end, lui qui s'est extrait seul de l'épave de sa STR13, il a fait un état des lieux sur sa propre situation : "J'ai un peu mal à la tête et au cou, c'était un gros impact, mais tout le monde travaille dur pour réparer la voiture pour demain, et je serai en forme pour la piloter."

"Tout s'est passé au ralenti"

Quand Motorsport.com lui a demandé de se souvenir du dernier gros accident qu'il avait connu avant celui-ci, il a répondu : "Un gros impact comme ça, c'est potentiellement le plus gros impact que j'ai connu. En fait, je ne me souviens pas, et ce n'est pas parce que j'ai eu un choc."

"J'ai eu un crash assez important lors de la première manche du WEC en 2016 [à Silverstone], mais au final ce n'était pas un impact aussi important", se souvient-il. L'accident, qui avait eu lieu lors de la manche d'ouverture de la saison du Championnat du monde d'Endurance, l'avait vu percuter de côté une Porsche GT avant que sa 919 ne se renverse sur le côté droit, à la limite du tonneau complet, avant de terminer sa course dans les graviers, sur ce qu'il restait de ses roues.

"[L'accident de ce samedi] a vraiment été le plus gros accident depuis longtemps pour moi. Tout s'est passé au ralenti. Je me dirigeais en reculant vers le mur, donc on ne sait pas vraiment quand l'impact va avoir lieu. Je regardais dans les rétroviseurs pour savoir exactement quand ça allait se passer. On se prépare un peu, mais ce n'est jamais très amusant."

Le Néo-Zélandais a également expliqué les circonstances de sa perte de contrôle : "Souvent, j'utilise ce vibreur [extérieur] à l'entrée du virage 9, comme beaucoup d'autres le font. Ce tour-là, je l'ai trop utilisé pour deux ou trois centimètres et j'ai accroché l'herbe, et je pense qu'il y a un genre de trou et ça m'a très rapidement fait partir à la faute. Après ça, j'étais passager. C'est une marge étroite, une différence aussi petite qui entraîne de grandes conséquences."

De grandes conséquences, notamment sur le plan mécanique avec beaucoup de réparations et un moteur qui a été changé avant d'en savoir plus sur ce qui pourra être sauvé, comme l'a indiqué Toyoharu Tanabe, directeur technique Honda F1 : "Il y a beaucoup de dégâts sur l'unité de puissance ; nous avons dû la remplacer et renvoyer l'autre à Sakura pour un examen complet."

"Je ne sais pas ce que cela signifie pour l'avenir quant aux évolutions du groupe propulseur, mais je pense que ce ne sera pas un problème de réparer la voiture à temps", a pour sa part repris Hartley. "Je suis déçu de ne pas avoir eu ma chance en qualifications car la voiture était bonne ce matin, j'étais content de l'équilibre. Nous verrons ce que nous pourrons faire depuis le fond de grille."

Diapo
Liste

Accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda

Accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda
1/24

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident
2/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident
3/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident
4/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident
5/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident

Les commissaires retirent l'épave de la Toro Rosso STR13 Honda de Brendon Hartley après son gros accident
6/24

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière
7/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière
8/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière
9/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière
10/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière

Les commissaires retirent la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley, dont la boîte de vitesses pend à l'arrière
11/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Les restes de la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley sont ramenés sur un camion

Les restes de la Toro Rosso STR13 de Brendon Hartley sont ramenés sur un camion
12/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Charlie Whiting, Race Director, FIA, et un autre membre de la FIA inspectent les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Charlie Whiting, Race Director, FIA, et un autre membre de la FIA inspectent les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
13/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, inspecte les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, inspecte les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
14/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, inspecte les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, inspecte les barrières endommagées après l'accident de Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
15/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Marshals remove the wrecked Brendon Hartley Toro Rosso STR13 after it crashed heavily

Marshals remove the wrecked Brendon Hartley Toro Rosso STR13 after it crashed heavily
16/24

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

La voiture accidentée de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 est ramenée après les FP3

La voiture accidentée de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 est ramenée après les FP3
17/24

Charlie Whiting, directeur de course, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13

Charlie Whiting, directeur de course, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
18/24

La STR13 de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso est ramenée après les FP3

La STR13 de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso est ramenée après les FP3
19/24

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3
20/24

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3
21/24

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3

Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, observe le lieu de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 en FP3
22/24

La voiture de sécurité sur la scène de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13

La voiture de sécurité sur la scène de l'accident de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
23/24

La voiture accidentée de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 est ramenée aux stands

La voiture accidentée de Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 est ramenée aux stands
24/24
Article suivant
Räikkönen : "Ça aurait pu être pire"

Article précédent

Räikkönen : "Ça aurait pu être pire"

Article suivant

Verstappen : "Beaucoup de promesses pour Monaco"

Verstappen : "Beaucoup de promesses pour Monaco"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions