Honda dit stop : le motoriste va quitter la Formule 1

Honda a annoncé son retrait de la Formule 1 au terme de la saison 2021, une nouvelle qui laisse Red Bull sans motoriste pour l'échéance cruciale de 2022.

Honda dit stop : le motoriste va quitter la Formule 1

C'est un coup de tonnerre qui retentit en Formule 1 : Honda va quitter la discipline à l'issue de la saison 2021. Le constructeur japonais a officialisé sa décision ce vendredi, mettant fin aux spéculations autour de l'avenir de son engagement en tant que motoriste. L'actuel contrat qui le liait à Red Bull Racing et AlphaTauri prenant fin au terme de la saison prochaine, celui-ci ne sera pas renouvelé et Honda ne sera plus impliqué dans la catégorie reine au moment de l'introduction de la nouvelle réglementation technique, en 2022.

Lire aussi :

Honda avait fait son retour en F1 lors de la saison 2015 en équipant McLaren, avec un projet très ambitieux mais qui a tourné au fiasco. Lorsque l'écurie de Woking a opté pour le divorce, la firme japonaise s'est tournée vers Red Bull avec une première année d'expérimentation aux côtés de Toro Rosso (2018) puis l'équipement de l'écurie mère avec à la clé les premiers podiums et les premières victoires l'an passé.

Un communiqué de Honda indique : "Honda doit diriger ses ressources vers la recherche et le développement de la future unité de puissance et des technologies de l'énergie, notamment les véhicules à hydrogène et les batteries des véhicules électriques, qui seront au cœur des technologies zéro émission."

Red Bull dans l'embarras ?

Ce retrait de Honda place le giron Red Bull dans une position délicate, puisque la structure autrichienne va devoir se mettre en quête d'un nouveau motoriste. Dans l'immédiat, les options sont sur le papier au nombre de trois : Renault, Ferrari et Mercedes. Red Bull a déjà travaillé pendant de nombreuses années avec le motoriste français, mais les relations de 2014 à 2018, pendant l'ère turbo hybride, ont tourné au vinaigre au point d'atteindre un point de non-retour. Il faudrait donc aller au-delà du ressentiment de part et d'autre pour renouer des liens, tandis que les relations avec Ferrari et Mercedes ne sont pas forcément non plus au beau fixe.

Red Bull Racing et AlphaTauri ont – comme les huit autres écuries du plateau – signé les nouveaux Accords Concorde qui les engagent en F1 pour la période allant de 2021 à 2025. Réglementairement, la FIA prévoit par ailleurs un cas de figure qui assure la fourniture moteur de toutes les écuries si jamais l'une d'entre elles se retrouve sans unité de puissance.

L'annexe 6 du Règlement Sportif de la F1 concernant les unités de puissance pour la période 2021-2025 le spécifie. Si une écurie n'a pas de moteurs, les textes imposent que le motoriste fournissant le moins d'équipes soit désigné. Dans l'état actuel des choses, il s'agirait alors de... Renault, qui n'aura plus d'écurie cliente à partir de 2021.

Les motoristes 2021

Moteur Écuries fournies
Italy Ferrari Ferrari, Alfa Romeo, Haas
Japan Honda Red Bull Racing, AlphaTauri
Germany Mercedes Mercedes, Aston Martin, McLaren, Williams
France Renault Alpine

partages
commentaires
Quitter Ferrari ne serait "pas très éthique" pour Haas

Article précédent

Quitter Ferrari ne serait "pas très éthique" pour Haas

Article suivant

Sans Honda, Red Bull restera en F1 "à long terme"

Sans Honda, Red Bull restera en F1 "à long terme"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021