Sans Honda, Red Bull restera en F1 "à long terme"

partages
commentaires
Sans Honda, Red Bull restera en F1 "à long terme"
Par :

Malgré la déception de perdre Honda, l'engagement de Red Bull en Formule 1 n'est pas remis en cause sur le long terme.

Dans la foulée de l'annonce choc faite par Honda, qui quittera la Formule 1 à l'issue de la saison 2021, Red Bull a réaffirmé son engagement "à long terme" dans la discipline avec ses deux écuries, Red Bull Racing et AlphaTauri, conformément aux récents Accords Concorde entrés en vigueur. Directeur de l'équipe de Milton Keynes, Christian Horner ne cache pas sa déception ni la situation délicate dans laquelle cette décision plonge son écurie. Néanmoins, il insiste sur deux points : la volonté de boucler victorieusement la collaboration avec Honda, et celle de prendre le temps nécessaire pour trouver un nouveau motoriste en vue de la saison 2022.

Lire aussi :

"Nous comprenons à quel point il a été difficile pour Honda Motor Company de prendre la décision de quitter la Formule 1 à l'issue de la saison 2021", souligne Horner. "Le changement d'orientation de l'industrie automobile a conduit Honda à redéployer ses ressources, et nous comprenons et respectons leur raisonnement. Leur décision entraîne des défis évidents pour notre équipe, mais nous avons déjà connu cela et avec nos forces, nous sommes bien préparés pour y répondre efficacement, comme nous l'avons prouvé par le passé."

"Si nous sommes déçus de ne pas poursuivre notre partenariat avec Honda, nous sommes immensément fiers de nos succès communs, avec cinq victoires et 15 podiums pour les équipes appartenant à Red Bull. Nous remercions tout le monde chez Honda pour leurs efforts extraordinaires et leur investissement."

"Notre concentration commune sur le reste de la saison 2020 et sur la saison 2021 demeure inchangée, afin de nous battre pour des victoires et pour le championnat. En tant que signataire des derniers Accords Concorde de la Formule 1, Red Bull Racing reste engagé à long terme dans la discipline, et nous sommes impatients d'entrer dans une nouvelle ère d'innovation, de développement et de succès. Nous allons désormais prendre le temps qui nous est imparti afin d'évaluer et trouver la solution de motorisation la plus compétitive pour 2022 et au-delà."

"L'un des meilleurs moteurs de la grille"

Pierre Gasly, AlphaTauri AT01, est poussé sur la grille

En quittant la Formule 1, Honda va laisser deux équipes orphelines puisque le constructeur nippon propulsait également les monoplaces d'AlphaTauri depuis la saison 2018. L'écurie italienne, détenue par Red Bull, sera tributaire des choix de la société mère mais le passé a déjà prouvé qu'il n'était pas impossible que les deux équipes soient équipées de blocs différents.

"La Scuderia AlphaTauri et Honda ont établi une très bonne relation professionnelle depuis que nous avons commencé à collaborer en 2018", rappelle Franz Tost, directeur d'AlphaTauri. "Nous avons connu un grand succès ensemble ces dernières années, en remportant une course et en terminant sur le podium à deux autres reprises, avec une deuxième et une troisième place. Il est regrettable que Honda ait décidé de mettre un terme à son engagement en Formule 1, car les performances de son unité de puissance n'ont cessé de s'améliorer, de manière constante et spectaculaire, pour devenir l'un des meilleurs moteurs sur la grille en peu de temps, depuis son retour dans ce sport. Je suis convaincu qu'ensemble, nous continuerons à obtenir de bons résultats lors des courses restantes cette saison et l'année prochaine."

"Nous respectons assurément la raison qui a motivé la décision de Honda, de se concentrer sur les initiatives environnementales et de s'efforcer d'atteindre la neutralité carbone. Tout le monde au sein de la Scuderia AlphaTauri leur souhaite d'atteindre tous leurs objectifs et de connaître un avenir fructueux. Nous tenons à remercier sincèrement Honda pour sa coopération féconde, nous avons vraiment apprécié chaque jour où nous avons travaillé ensemble. Il ne sera pas facile de trouver un partenaire moteur comme Honda mais, bien sûr, nous commencerons à examiner toutes les possibilités pour trouver la meilleure solution pour les unités de puissance à partir de 2022."

Honda dit stop : le motoriste va quitter la Formule 1

Article précédent

Honda dit stop : le motoriste va quitter la Formule 1

Article suivant

Peut-on vraiment parler de suffisance chez Mercedes ?

Peut-on vraiment parler de suffisance chez Mercedes ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , AlphaTauri
Auteur Basile Davoine