Horner : Red Bull a tout tenté pour conserver Ricciardo

Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, est certain que son équipe a fait tout ce qu'elle était en mesure de mettre en œuvre pour tenter de convaincre Daniel Ricciardo de rester avec Red Bull la saison prochaine.

Horner : Red Bull a tout tenté pour conserver Ricciardo
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Le team principal de Red Bull Racing Christian Horner embrasse Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Photo de groupe de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et de ses mécaniciens
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing dans le Parc Fermé
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Après des semaines de discussions, Daniel Ricciardo devait selon toute vraisemblance parapher une nouvelle entente pour courir avec le team de Milton Keynes. Après le Grand Prix de Hongrie, fin juillet, le doute quant au fait que les formalités ne nécessitaient rien d'autre qu'une signature de l'Australien étaient quasi-inexistants, selon Red Bull. Mais les choses se sont passées autrement et Ricciardo a pris la décision de quitter le team pour partir chez Renault pour les deux prochaines saisons.

Le #3 avait fait ses débuts en disciplines d'accès à la F1 avec le Red Bull Junior team, avant d'être placé chez HRT pour gagner de l'expérience de week-ends de Grand Prix avant son intronisation chez Toro Rosso, l'équipe de lancement de tout talent Red Bull en F1. Monté chez Red Bull Racing, Ricciardo s'est notamment illustré en s'offrant le scalp d'un Sebastian Vettel fébrile dans un contexte technique modifié ne faisant plus la part belle aux échappements soufflés, que l'Allemand maîtrisait à merveille avec son style de pilotage.

Dernièrement, c'est une autre étoile montante du giron Red Bull, Max Verstappen, qui a secoué l'ordre établi en F1, et a fait ressentir son influence de manière profonde dans la manière dont le Taureau Rouge mise sur ses pilotes. Toutefois, selon Horner, l'équipe anglo-autrichienne n'a pas lésiné sur les moyens pour convaincre Ricciardo de rester à bord.

Lire aussi:

"Nous avons revu ça et je pense que nous avons fait tout ce qu'il était possible pour le conserver", estime le meneur de troupes anglais au micro de Motorsport.com. "En fait, il a même dit -et c'est une phrase de rupture classique- : 'ce n'est pas vous, c'est moi' ! Et je pense véritablement qu'il désirait se lancer un autre défi."

Un nouveau défi, Red Bull en propose à un son duo de pilotes 2019, avec l'arrivée de l'unité de puissance Honda pour mouvoir le package maison.

"Je pense qu'il était aussi probablement inquiet de sa valeur avec l'évolution de Max [Verstappen]", analyse Horner. "Il était probablement incertain au sujet de Honda à ce moment-là. Par la suite, il a vu que ce dont nous parlions commençait à porter ses fruits."

Comme lors du départ de Vettel, qui avait à l'époque intronisé Daniil Kvyat chez Red Bull, le team a dû rapidement réagir et a fait monter Pierre Gasly à une place que Carlos Sainz Jr. avait bien compris qu'il ne pourrait pas récupérer.

"On a toujours un plan B. Je pense qu'une fois que nous avons compris que c'était sérieux, que c'était son état d'esprit, ce fut une décision très facile d'arriver à regarder Pierre Gasly".

Lire aussi:

 

 

partages
commentaires
Ocon : Mercedes attendait des gains notoires en qualifications

Article précédent

Ocon : Mercedes attendait des gains notoires en qualifications

Article suivant

Bilan 2018 - Vandoorne s'est noyé chez McLaren

Bilan 2018 - Vandoorne s'est noyé chez McLaren
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021