Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Horner salue la persévérance de Kvyat après son éviction

partages
commentaires
Horner salue la persévérance de Kvyat après son éviction
Par :
Co-auteur: Adam Cooper
30 sept. 2018 à 07:11

En 2019, Daniil Kvyat courra chez Toro Rosso pour la troisième fois de sa carrière, après une année à Maranello en tant que pilote de développement. Directeur de l'écurie sœur Red Bull Racing, Christian Horner évoque ce recrutement pour Motorsport.com.

Christian, que pensez-vous du Daniil Kvyat actuel ? A-t-il gagné en maturité avec une année sur la touche ?

Je pense que c'est une bonne nouvelle pour Daniil. Perdre ce baquet était évidemment un coup dur pour lui il y a 12 mois, mais je pense qu'il a eu l'opportunité de réfléchir loin de la F1. On sent son développement intérieur, il est dans de bien meilleures dispositions mentales, parce qu'il n'avait pas pleinement digéré 2016. Je pense qu'il a fait du très bon travail pour Ferrari, ils ont beaucoup d'estime pour le travail qu'il a accompli, et c'est bien pour lui d'avoir une seconde chance dans la Toro Rosso.

Lire aussi :

Vous l'avez vu à son meilleur niveau lors de ses premiers temps chez Red Bull Racing, avez-vous constaté ses difficultés l'an dernier ?

Le rejet, c'est très difficile à accepter pour n'importe quel pilote. Cela a été très dur pour lui, mais il est resté concentré et a continué à travailler dur. Il est resté déterminé à retrouver un baquet. En 2015, il était très compétitif. Mais la saison 2016 a été bien plus dure pour lui.

Christian Horner, directeur, Red Bull Racing, en conférence de presse

Christian Horner, directeur, Red Bull Racing, en conférence de presse

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

C'est un nouveau départ pour lui. Il reste jeune, a toujours soif de victoire, et un peu de temps hors F1 donne l'occasion de réfléchir, de se ressaisir et de se reconstruire. Il reste un pilote très talentueux, il a remporté le championnat GP3 pour moi en 2013 avec Carlos Sainz comme coéquipier [Kvyat et Sainz couraient chez Arden International, écurie fondée par Christian et Garry Horner, ndlr]. Ce sera très intéressant de voir son niveau de performance l'an prochain.

Lire aussi :

Il était difficile d'accepter d'être relégué ; désormais, vous avez sauvé sa carrière. L'approche en est-elle différente ?

Oui. Il a toujours gardé une bonne relation avec Red Bull, il a reconnu que nous lui avions donné cette opportunité, et il a continué à travailler dans l'ombre lors de cette année. Je suis sûr qu'il sera performant l'an prochain.

Il a travaillé avec différentes personnes, a passé des centaines d'heures dans le simulateur [Ferrari], sont-ce des connaissances précieuses qu'il a acquises ?

Il est plus expérimenté, mais il reste très jeune. Il est encore au début de la vingtaine, il prend de l'expérience dans la vie.

Article suivant
Wehrlein plus proche de la Formule E que de Toro Rosso ?

Article précédent

Wehrlein plus proche de la Formule E que de Toro Rosso ?

Article suivant

Ecclestone : Chez Ferrari, "c'est trop italien" pour réussir

Ecclestone : Chez Ferrari, "c'est trop italien" pour réussir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel