Kimi Räikkönen ne comprend toujours pas sa popularité

Kimi Räikkönen a toujours fait partie des pilotes les plus populaires en Formule 1, ce qu'il peine à comprendre.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing, prend un selfie

Un caractère taciturne, une franchise inébranlable et un je-m'en-foutisme assumé : tout au long de sa carrière en Formule 1, Kimi Räikkönen s'est démarqué de ses pairs avec sa personnalité. Une personnalité qui, associée à ses performances foudroyantes dans les années 2000, lui ont assuré une popularité non négligeable.

Räikkönen vient de mettre un terme à sa carrière après 19 saisons dans l'élite, et à ce jour, il reste perplexe quant à l'affection que lui portent les fans. "Je ne sais pas pourquoi ils m'aiment", s'interroge le Finlandais auprès de Motorsport.com. "Peut-être parce que je suis moi-même. Constamment bizarre ou étrange, peu importe comment on veut le dire ! C'est normal pour moi, mais de l'extérieur, peut-être pas pour tout le monde. Mais j'ai fait les choses exactement comme je le voulais, du moins la plupart du temps."

La popularité de Räikkönen est démontrée par les sondages mondiaux réalisés par Motorsport.com avec la Formule 1, où le Champion du monde 2007 était le pilote le plus apprécié en 2015, passé à la troisième place en 2017 et à la huitième en 2021.

Pour lui, c'est une question d'authenticité : "Ici et là, il faut plus ou moins emprunter un autre chemin. Bien sûr, c'est plus difficile au début, car ils essaient de vous caser quelque part. Mais si vous résistez, ils renoncent plus ou moins à essayer de vous faire changer. C'est plus facile [pour eux de dire] : 'Peut-être qu'il vaut mieux le laisser faire ce qu'il veut'. Je suis content de m'être battu au début, car c'est évidemment bien plus facile. C'est [ensuite] bien plus dur d'essayer d'être quelqu'un d'autre."

"Je pense que vous pouvez faire ce que les gens vous demandent, ou être celui que les gens vous demandent d'être, pendant un moment. Mais je ne trouve pas ça très bon ou sain sur le long terme."

Kimi Raikkonen, Lotus F1 Team E20

Kimi Raikkonen (Lotus) au Grand Prix d'Abu Dhabi 2012

La carrière de Räikkönen a été marquée par des commentaires laconiques voire agacés, comme au Grand Prix d'Abu Dhabi 2012, où il s'est imposé après avoir lancé par radio à son ingénieur de course Simon Rennie : "Laisse-moi tranquille, je sais ce que je fais".

Mais lorsque nous lui demandons si ces choses-là ont une importance à ses yeux, le Finlandais répond : "Non, pas vraiment. En fin de compte, nous avons gagné la course, et les gens qui étaient là savent vraiment ce qui s'est passé. Il est facile de monter ça en épingle et de faire ceci et cela. En fin de compte, gagner la course est un long processus du vendredi au dimanche. Je n'ai pas de sentiments par rapport à ça, bons ou mauvais."

Lire aussi :

Propos recueillis par Luke Smith

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pourquoi Aston Martin a présenté sa vraie F1 2022
Article suivant Comment Russell a convaincu Mercedes de le prendre sous son aile

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France