Kubica et les éternels regrets d'avoir manqué le titre en 2008
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Kubica et les éternels regrets d'avoir manqué le titre en 2008

Par :
Co-auteur:
Léna Buffa

Le temps n'efface pas un avis tranché : Robert Kubica reste convaincu que BMW a pris une décision fatale à ses espoirs de titre mondial en 2008.

Douze ans plus tard, Robert Kubica éprouve toujours des regrets quand il évoque la saison 2008. À l'époque, le Polonais aurait pu se battre pour le titre mondial mais BMW avait fait le choix de stopper le développement de sa F1.08 à la mi-saison. Pourtant, il avait décroché au moins de juin sa première – et finalement unique – victoire en Grand Prix, prenant du même coup la tête du championnat. À mi-parcours, il n'accusait que deux longueurs de retard sur Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen et Felipe Massa, alors tous les trois à égalité de points. 

Après la trêve estivale, BMW avait orienté la majorité de ses ressources vers la monoplace 2009 et l'introduction du KERS, laissant son modèle 2008 être peu à peu dépassé par une McLaren et une Ferrari recevant encore des évolutions. Avec trois podiums seulement en deuxième partie de saison, Kubica perdait définitivement le contact pour boucler sa campagne au quatrième rang, à 23 points d'un Hamilton sacré pour la première fois de sa carrière. Un an plus tard, sur fond de crise économique et de saison 2009 ratée, BMW quittait la F1. 

partages
commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Vettel : "Je ne me vois pas en F1 à 40 ans"
Article précédent

Vettel : "Je ne me vois pas en F1 à 40 ans"

Article suivant

Russell s'interdit de penser à l'opportunité Mercedes pour 2022

Russell s'interdit de penser à l'opportunité Mercedes pour 2022
Charger les commentaires