Réactions
Formule 1 GP de Bahreïn

Leclerc insatisfait de son pilotage malgré la pole

Même s'il est parvenu à contenir Max Verstappen pour signer le meilleur temps des qualifications au GP de Bahreïn, Charles Leclerc n'est pas tout à fait comblé.

Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Plus de neuf mois après sa dernière pole position, Charles Leclerc se place de nouveau au sommet de la grille de départ. Pour la reprise de la saison, à Bahreïn, le pilote Ferrari a été le plus rapide en qualifications. Son chrono de 1'30"558 établi en fin de Q3 a été suffisamment compétitif pour garder Max Verstappen, pourtant en excellente forme, derrière lui.

Avec cette pole, la dixième de sa carrière, Leclerc démarre donc l'année sur les chapeaux de roue. Mais si l'on se fie à l'intéressé, il y a encore moyen de s'améliorer. Le nouveau Règlement Technique mis en place cette année a profondément modifié le look et le fonctionnement des F1, et Leclerc n'a pas encore trouvé le style de pilotage idéal pour sa monture.

"Ça fait du bien, les deux dernières années ont été incroyablement difficiles pour toute l'équipe et nous avions espoir que cette saison nous donne l'opportunité de revenir [aux avant-postes]", a-t-il indiqué. "Je pense que notre équipe a très bien travaillé pour que nous nous retrouvions en mesure de nous battre pour de meilleures places. Je suis donc très heureux de cette journée."

"Les qualifications ont été difficiles, je n'étais pas complètement satisfait de mon pilotage. J'ai réussi à faire le [bon] tour en Q3 pour partir en pole position, donc je suis très heureux, [mais] du point de vue du pilotage, c'est totalement différent par rapport à l'année dernière. Les essais [hivernaux] ont été très utiles à cet égard. J'ai essayé plusieurs styles de pilotage différents et il faut encore que je trouve le style parfait. Donc j'espère qu'il y a beaucoup plus à venir pour nous."

Charles Leclerc se voit remettre le trophée de la pole position par Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA

Charles Leclerc se voit remettre le trophée de la pole position par Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA

Leclerc voyait pourtant Red Bull comme favori pour la pole, Verstappen ayant signé les meilleurs temps en EL2, EL3 et Q2. Battre le taureau rouge ce samedi est donc une bonne surprise pour le Monégasque. "Nous étions sûrs que les Red Bull allaient être plus rapides que nous en qualifications mais, bonne surprise, ça n'a pas été le cas", a-t-il ajouté.

"Maintenant, nous devons tout faire pour demain, ça ne va pas être facile. La gestion des pneus sera importante, surtout avec l'augmentation du poids pour cette saison. Nous devons rester concentrés sur ça et faire une bonne course demain, je l'espère. Clairement, je reste prudent. Le rythme est là mais la course est longue, tout peut arriver."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn F1
Article suivant Magnussen 7e : "Quelles montagnes russes !"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France