Les clés techniques d'Interlagos

Lotus F1 Team offre une plongée sur les besoins mécaniques spécifiques de la dernière manche du Championnat du Monde, disputée sur le tracé d'Interlagos, à Sao Paolo (Brésil)

Lotus F1 Team offre une plongée sur les besoins mécaniques spécifiques de la dernière manche du Championnat du Monde, disputée sur le tracé d'Interlagos, à Sao Paolo (Brésil).

AILERON ARRIERE

Le niveau d’appui est un peu inférieur à celui du Texas ou d’Abou Dhabi, avec l’objectif de profiter au maximum de la vitesse de pointe sur la ligne droite.

FREINS

Pas de difficulté particulière pour les freins, en dehors du fait de s’assurer qu’ils sont suffisamment en température pour la fin de la ligne droite, en descente vers le virage 1.

SUSPENSION

Comme très souvent dans le calendrier, il faut faire un compromis. La voiture doit être bien dans les virages rapides, mais aussi agile dans les changements de direction pour les virages 8 et 9 très lents.
Une bonne motricité est nécessaire pour s’extraire des virages 8 à 10 et surtout du 12, pour prendre le maximum de vitesse dans la montée vers
la ligne droite de départ/arrivée.

PNEUS

Comme à Austin, Pirelli a désigné ici les gommes les plus dures de son arsenal, les durs et les mediums. C’est encore un choix conservateur qui pourrait mener à une course avec un seul arrêt, en fonction du niveau de dégradation. En l’absence de la relative absence de fortes charges latérales –hormis le dernier secteur -, Interlagos ne devrait pas être trop exigeant pour la structure des pneus.

AILERON AVANT

Comme il y a plusieurs courbes très rapides, un braquage plus prononcé de l’aileron avant est à considérer pour équilibrer la voiture. Cela concerne les virages 4, 5, 6, 10 et 11, tous assez difficiles.

MOTEUR

A Interlagos, l’altitude est prépondérante. Le circuit est situé à 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ce qui signifie que le RS27-2012 pourrait perdre 8% de sa puissance par rapport au niveau de la mer, comme en Corée. Le tracé est aussi très ondulant et cela met les systèmes d’huile et d’essence sous une pression considérable. Surtout dans le dernier long virage à gauche avant la ligne droite des stands.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités