Les secrets de l'arrosage de la piste au Paul Ricard

B.V., Paul Ricard - C'est en 2011 que Bernie Ecclestone lançait l'idée de Grands Prix de Formule 1 disputés sur une piste artificiellement détrempée.

Les secrets de l'arrosage de la piste au Paul Ricard
Le système d'arrosage
Le système d'arrosage
Le système d'arrosage
Un camion de pompiers en piste
Le système d'arrosage
Des mécaniciens Red Bull Racing travaillent sur des pneus Pirelli
Le système d'arrosage
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Le système d'arrosage

Le projet fut loin d'aboutir, mais il existe toutefois une piste équipée d'un dispositif qui permet d'arroser la piste à volonté, à savoir le Circuit Paul Ricard. Pirelli en a tiré avantage pour les essais de pneus pluie demandés à cor et à cri par le manufacturier italien depuis longtemps.

Stéphane Clair, directeur général du Circuit Paul Ricard - qu'il définit comme une PME de "purs passionnés" de sports mécaniques - a accordé une interview à Motorsport.com pour expliquer la relation qui lie le circuit à Pirelli et surtout le fonctionnement de ce système d'arrosage.

"Nous avons un partenariat de longue date avec Pirelli, qui se sert du Circuit Paul Ricard comme base de développement des pneus F1 depuis maintenant trois années, donc nous les voyons régulièrement", explique Clair. "Jusqu'à présent, nous avions testé plutôt les gommes tendres et des gommes pour le sec, rarement des intermédiaires et encore moins des pluie, même si nous avions déjà travaillé temporairement sur des pneus pluie avec Pirelli, mais avec une seule voiture et avec un pilote de développement."

Trois millions de litres d'eau

L'arrosage d'un circuit automobile tout au long d'une journée requiert évidemment de gigantesques quantités d'eau, mais celle-ci est recyclée pour réduire l'impact écologique de l'arrosage de la piste. C'est grâce à un lac artificiel situé sur le site du circuit que se fait la manœuvre.

"Sur une journée comme celle d'aujourd'hui [lundi], nous allons passer plus de trois millions de litres d'eau sur la piste", détaille Stéphane Clair. "C'est un système en circuit fermé. Nous avons un lac qui récupère de l'eau de pluie. Nous pompons dans le lac, nous envoyons dans notre système. C'est un système où il y a 20m3 d'eau à la minute qui sont diffusés sur la piste. Ce sont des asperseurs comme on peut les trouver dans les jardins ou les golfs, tout simplement. Tout est automatisé, tout est centralisé en termes de gestion."

"Ensuite, cette eau est récupérée ; nous avons des grilles et des pompes qui permettent de la récupérer et de la remettre sur la piste à la demande. Ensuite, en fonction des demandes du pneumaticien, nous arrosons plus ou moins selon les zones qu'il souhaite voir arrosées."

L'eau de pluie est donc collectée grâce à un lac qui se trouve à l'entrée du site. "Il a été installé avec le système", poursuit Clair. "Cela faisait partie du dispositif pour avoir un circuit grade 1, donc capable d'accueillir la Formule 1 ou les protos, en ayant un système d'arrosage, pas sur la totalité de notre tracé mais une grande partie de notre tracé parce que nous avons un tracé qui est assez modulaire et il y a 64 possibilités de rouler sous la pluie en plein soleil, donc c'est ça qui est quand même assez spectaculaire."

partages
commentaires
Vandoorne victime d'une "défaillance du moteur" Honda

Article précédent

Vandoorne victime d'une "défaillance du moteur" Honda

Article suivant

Toro Rosso a déjà son programme pour Barcelone

Toro Rosso a déjà son programme pour Barcelone
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021