Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres

partages
commentaires
Horner : Liberty a toujours
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
5 juil. 2018 à 13:16

Les propriétaires de la Formule 1, Liberty Media, ont toujours envie d'organiser un Grand Prix à Londres, selon le patron de Red Bull, Christian Horner, le tout dans un climat d'incertitude à propos du GP de Grande-Bretagne.

Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, fait des donuts
Jenson Button, McLaren, et Naomi Campbell dans une F1 biplace
Les pilotes dans les rues de Londres
Les préparatifs pour F1 Live Londres

Alors que Silverstone a activé une clause de sortie de son contrat l'an dernier, faisant que la course de 2019 est la dernière du contrat actuel, aucune information concernant une extension du contrat n'a pour l'instant été donnée.

Dans la possibilité où le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 pourrait être le dernier, Horner a suggéré que Londre reste une option sérieuse pour Liberty Media. S'exprimant lors d'un événement média à l'usine Red Bull avant le GP de Grande-Bretagne, Christian Horner a déclaré espérer que Silverstone puissa obtenir un nouveau contrat, mais que le meilleur scénario serait une deuxième course britannique, à Londres.

"Je pense que Silverstone est le temple du sport automobile britannique", a-t-il déclaré. "C'est un super circuit, les accès sont désormais extrêmement bons et le nombre de fans qui viennent au Grand Prix de Grande-Bretagne [est énorme], je pense que c'est de nouveau un GP à guichets fermés."

"Ce week-end, on dirait que le BRDC [qui détient Silerstone] et Liberty sont plus proches et parlent plus positivement à propos de l'engagement avec les fans, et le fait de faire de meilleures activations avec la Formule 1. Je pense qu'il y a un désir pour Liberty de voir une course dans les rues de Londres, et dans un monde idéal, on aurait la chance d'avoir les deux, le GP de Grande-Bretagne à Silverstone et une course dans les rues de Londres. Mais la compétition pour entrer au calendrier est extrême, c'est dur de voir deux GP britanniques."

"Avec Liberty, je pense que oui", a répondu Horner à la question de savoir si un GP de Londres serait une possibilité réaliste. "Comme on l'a vu dans leurs discussions avec Miami, ils regardent potentiellement différents types de modèles pour des marchés-clés, et je me dis pourquoi pas avoir une course à Londres une année, et une à Paris une autre année ?"

"Vous pourriez aller dans de superbes endroits. Amener la Formule 1 aux gens est quelque chose qui a prouvé être extrêmement populaire, certaines des meilleures courses du calendrier sont des courses en ville."

Prochain article Formule 1
Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

Article précédent

Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

Article suivant

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités