Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres

Les propriétaires de la Formule 1, Liberty Media, ont toujours envie d'organiser un Grand Prix à Londres, selon le patron de Red Bull, Christian Horner, le tout dans un climat d'incertitude à propos du GP de Grande-Bretagne.

Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, fait des donuts
Jenson Button, McLaren, et Naomi Campbell dans une F1 biplace
Les pilotes dans les rues de Londres
Les préparatifs pour F1 Live Londres

Alors que Silverstone a activé une clause de sortie de son contrat l'an dernier, faisant que la course de 2019 est la dernière du contrat actuel, aucune information concernant une extension du contrat n'a pour l'instant été donnée.

Dans la possibilité où le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 pourrait être le dernier, Horner a suggéré que Londre reste une option sérieuse pour Liberty Media. S'exprimant lors d'un événement média à l'usine Red Bull avant le GP de Grande-Bretagne, Christian Horner a déclaré espérer que Silverstone puissa obtenir un nouveau contrat, mais que le meilleur scénario serait une deuxième course britannique, à Londres.

"Je pense que Silverstone est le temple du sport automobile britannique", a-t-il déclaré. "C'est un super circuit, les accès sont désormais extrêmement bons et le nombre de fans qui viennent au Grand Prix de Grande-Bretagne [est énorme], je pense que c'est de nouveau un GP à guichets fermés."

"Ce week-end, on dirait que le BRDC [qui détient Silerstone] et Liberty sont plus proches et parlent plus positivement à propos de l'engagement avec les fans, et le fait de faire de meilleures activations avec la Formule 1. Je pense qu'il y a un désir pour Liberty de voir une course dans les rues de Londres, et dans un monde idéal, on aurait la chance d'avoir les deux, le GP de Grande-Bretagne à Silverstone et une course dans les rues de Londres. Mais la compétition pour entrer au calendrier est extrême, c'est dur de voir deux GP britanniques."

"Avec Liberty, je pense que oui", a répondu Horner à la question de savoir si un GP de Londres serait une possibilité réaliste. "Comme on l'a vu dans leurs discussions avec Miami, ils regardent potentiellement différents types de modèles pour des marchés-clés, et je me dis pourquoi pas avoir une course à Londres une année, et une à Paris une autre année ?"

"Vous pourriez aller dans de superbes endroits. Amener la Formule 1 aux gens est quelque chose qui a prouvé être extrêmement populaire, certaines des meilleures courses du calendrier sont des courses en ville."

partages
commentaires
Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

Article précédent

Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

Article suivant

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021