Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres

Les propriétaires de la Formule 1, Liberty Media, ont toujours envie d'organiser un Grand Prix à Londres, selon le patron de Red Bull, Christian Horner, le tout dans un climat d'incertitude à propos du GP de Grande-Bretagne.

Horner : Liberty a toujours "le désir" pour un GP de Londres
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Stoffel Vandoorne, McLaren, dans une McLaren MP4/6 de 1991
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, fait des donuts
Jenson Button, McLaren, et Naomi Campbell dans une F1 biplace
Les pilotes dans les rues de Londres
Les préparatifs pour F1 Live Londres

Alors que Silverstone a activé une clause de sortie de son contrat l'an dernier, faisant que la course de 2019 est la dernière du contrat actuel, aucune information concernant une extension du contrat n'a pour l'instant été donnée.

Dans la possibilité où le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 pourrait être le dernier, Horner a suggéré que Londre reste une option sérieuse pour Liberty Media. S'exprimant lors d'un événement média à l'usine Red Bull avant le GP de Grande-Bretagne, Christian Horner a déclaré espérer que Silverstone puissa obtenir un nouveau contrat, mais que le meilleur scénario serait une deuxième course britannique, à Londres.

"Je pense que Silverstone est le temple du sport automobile britannique", a-t-il déclaré. "C'est un super circuit, les accès sont désormais extrêmement bons et le nombre de fans qui viennent au Grand Prix de Grande-Bretagne [est énorme], je pense que c'est de nouveau un GP à guichets fermés."

"Ce week-end, on dirait que le BRDC [qui détient Silerstone] et Liberty sont plus proches et parlent plus positivement à propos de l'engagement avec les fans, et le fait de faire de meilleures activations avec la Formule 1. Je pense qu'il y a un désir pour Liberty de voir une course dans les rues de Londres, et dans un monde idéal, on aurait la chance d'avoir les deux, le GP de Grande-Bretagne à Silverstone et une course dans les rues de Londres. Mais la compétition pour entrer au calendrier est extrême, c'est dur de voir deux GP britanniques."

"Avec Liberty, je pense que oui", a répondu Horner à la question de savoir si un GP de Londres serait une possibilité réaliste. "Comme on l'a vu dans leurs discussions avec Miami, ils regardent potentiellement différents types de modèles pour des marchés-clés, et je me dis pourquoi pas avoir une course à Londres une année, et une à Paris une autre année ?"

"Vous pourriez aller dans de superbes endroits. Amener la Formule 1 aux gens est quelque chose qui a prouvé être extrêmement populaire, certaines des meilleures courses du calendrier sont des courses en ville."

partages
commentaires
Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo
Article précédent

Renault espère en avoir fini avec ses problèmes de turbo

Article suivant

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso

McLaren admet devoir progresser pour conserver Alonso
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021