Magnussen ouvre le compteur de Haas avec brio

partages
commentaires
Magnussen ouvre le compteur de Haas avec brio
Par : Basile Davoine
9 avr. 2017 à 10:46

Huitième à l'arrivée du Grand Prix de Chine, le pilote danois a inscrit les quatre premiers points de sa nouvelle équipe en 2017.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40, devance Sergio Perez, Force India VJM10, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 et Esteban Ocon, Force India VJM10 à la sortie des stands
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, dépasse Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, dépasse Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Alors qu'il avait été le seul à marquer des points pour l'écurie américaine l'an passé, Romain Grosjean n'aura pas l'honneur d'ouvrir le compteur de Haas F1 en 2017. C'est son nouveau coéquipier, Kevin Magnussen, qui s'en est chargé en Chine, au terme d'une course solide. Le Danois a fait preuve de pugnacité et d'habileté, venant notamment à bout des Force India pour aller cueillir la huitième place. Ce sont ainsi quatre points qui tombent dans l'escarcelle de Haas.

La base saine de la VF-17 s'est ainsi confirmée, avant de voir si le développement tout au long de la saison lui permettra de rester à un niveau similaire. Pour Magnussen, c'est un week-end idéal qui se conclut, après une première course délicate en Australie.

"C'était bien, je me suis bien amusé avec les Force India", résume un Magnussen ravi de sa performance. "J'ai eu une bonne voiture pendant toute la course. Mon départ a été médiocre, donc attaquer et remonter, c'est bien. La voiture était bonne, nous avons pu gérer les pneus avant, c'était la clé aujourd'hui. Je suis content pour l'équipe et nous attendons les prochaines courses avec impatience."

Le prochain rendez-vous a justement lieu à Bahreïn dès la semaine prochaine, là même où Haas a signé son meilleur résultat jusqu'à présent, avec la sixième place de Grosjean l'an passé. Les conditions y seront plus "normales", alors que la pluie est venue perturber la manche chinoise ce dimanche. Le départ étant donné sur une piste en partie détrempée, il a fallu faire les bons choix et se montrer opportuniste, sans se faire piéger.

"Il fallait se battre, c'est plus difficile que l'an dernier, mais on peut prendre différentes trajectoires et se rapprocher de différentes manières", constate Magnussen après ce premier test grandeur nature des F1 2017 dans des conditions humides. "Sur certaines pistes, c'est plus dur, sur d'autres, c'est plus facile."

Article suivant
Le coup stratégique avorté de Vettel et Ferrari à Shanghai

Article précédent

Le coup stratégique avorté de Vettel et Ferrari à Shanghai

Article suivant

Fracture de Wehrlein : Kaltenborn nie la version de Wolff

Fracture de Wehrlein : Kaltenborn nie la version de Wolff
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions