McLaren "n'atteint pas ses ambitions actuellement"

partages
commentaires
McLaren
2 oct. 2014 à 09:30

Matt Morris, Directeur de l’Ingénierie McLaren, reconnaît que son team traverse une période difficile, mais assure que les fondations posées ces derniers mois pour le futur et l’arrivée de Honda en tant que motoriste laissent de quoi entrevoir une éclaircie dans le ciel du team

Matt Morris, Directeur de l’Ingénierie McLaren, reconnaît que son team traverse une période difficile, mais assure que les fondations posées ces derniers mois pour le futur et l’arrivée de Honda en tant que motoriste laissent de quoi entrevoir une éclaircie dans le ciel du team.

Arrivé chez McLaren l’an dernier après 17 ans passés successivement en F1 et WRC chez Cosworth, Williams et Sauber, Morris dispose désormais de responsabilités importantes avec la supervision de l’équipe d’ingénierie à Woking. Cela comprend le chaperonnage d’une équipe qu’il fait évoluer lui-même avec quelques autres têtes pensantes. Il assure par ailleurs la bonne marche de cette structure et la délivrance des performances attendues.

"De mon point de vue, McLaren a toujours été synonyme d’excellence et de domination. Malheureusement, cependant, nous n’atteignons pas ces ambitions actuellement, mais nous y travaillons", reconnaît-il sur le site officiel du team.

Sans se mentir, l’ingénieur admet que McLaren n’évolue pas au niveau qui devrait être le sien depuis plusieurs années.

"Clairement, les deux dernières saisons ont été difficiles. Nous admettons que nous n’avons pas atteint le bon niveau de performance. Il n’y a pas une raison unique à cela, mais je pense que nous avions besoin de nous rappeler du fait que nous sommes une équipe de course et pas une boite de consultants en ingénierie. Nous devons être rapides et agiles, et peut-être prendre quelques risques ici et là. La F1 est comme un effort de guerre : il faut toujours attaquer. Si l’on s’assoit et que l’on se repose, on perd".

La plus mauvaise position depuis 1981

McLaren a désormais glissé en sixième position du Championnat du Monde des Constructeurs, derrière Force India, qui a pris la main à Singapour. Autrement dit, McLaren est la dernière des équipes propulsées par Mercedes, le bloc le plus abouti cette saison.

Si le team demeurait dans cette position au championnat, il s’agirait tout simplement de son plus mauvais classement depuis 1981. Mais Morris assure que les efforts sont sans relâche en cette fin de saison pour sauver les meubles.

"Notre plan technique pour le reste de la saison est de poursuivre le développement de la MP4-29. Nous avons des évolutions prévues, potentiellement jusqu’à la toute dernière course".

Ayant assisté au renouveau de Williams, qui a fortement revu son organisation interne et ses méthodes de travail, McLaren ne peut rester immobile non plus dans ce domaine.

"Oui, nous avons travaillé dur cette année pour amener de nouvelles personnes, et permettre à certaines de changer de chemin et modifier la façon dont l’équipe d’ingénierie est structurée. Avec l’apport précieux de Jonathan [Neale] et d’Eric [Boullier], ce plan est presque complété. Toutefois, nous avons encore quelques autres personnes en mouvement dans les tuyaux, ce qui est quelque chose qui arrive toujours quand vous tentez de rester frais.

Il nous faut maintenant donner du temps aux nouvelles personnes et à la nouvelle structure pour se développer et atteindre sa maturité, mais on peut déjà voir certains de ces changements porter leurs fruits avec nos apports de performance continuels sur la voiture".

Prochain article Formule 1
Alain Prost confiant pour le retour de Honda

Article précédent

Alain Prost confiant pour le retour de Honda

Article suivant

Tambay - "Bottas, c'est la relève"

Tambay - "Bottas, c'est la relève"
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique , Sauber , McLaren Boutique , Force India , Williams
Type d'article Actualités