McLaren décroche un important prêt bancaire

McLaren a décroché un prêt important de plusieurs millions de livres auprès de la Banque Nationale de Bahreïn.

McLaren décroche un important prêt bancaire

McLaren a officiellement obtenu un prêt de 150 millions de livres (165 M€) auprès de la Banque Nationale de Bahreïn, ce qui va lui permettre d'éviter d'éventuels problèmes de trésorerie à court terme. La crise du coronavirus a en effet mis à mal les finances de McLaren Group – qui englobe le constructeur de voitures de route autant que sa branche compétition – et poussé la firme à trouver des solutions pour assurer son avenir.

McLaren n'a pas hésité à saisir les tribunaux britanniques dernièrement dans le but d'accélérer les procédures. Cette manœuvre s'est accompagnée de la publication de documents révélant un besoin de 280 millions de livres avant le 17 juillet pour ne pas risquer l'insolvabilité. En parallèle de ce dossier complexe qui vise à réunir des fonds pour restructurer financièrement l'entreprise, des discussions ont été menées avec succès avec la Banque Nationale de Bahreïn. Cette dernière est détenue à 44% par le fonds souverain Mumtalakat, qui est lui-même actionnaire majoritaire de McLaren.

Lire aussi :

Ce lundi, la banque a confirmé que l'accord de prêt avait été approuvé et signé avec McLaren, permettant le versement de 150 millions de livres à la firme de Woking. Cette somme va donner de l'air et davantage de marge de manœuvre au constructeur pour ficeler ses autres projets de refinancement, tout en permettant de faire le tampon dans cette période de transition. Cette solution pourrait également ouvrir la voie d'un scénario écartant la vente ou l'hypothèque de certains actifs comme les voitures historiques de la marque.

À terme, McLaren serait prêt à céder jusqu'à 30% des parts de son écurie de course pour attirer de nouveaux investisseurs. Pour l'heure, McLaren Racing dispose du même montage financier que sa société mère, à savoir qu'environ 56% de McLaren Group sont détenus à Bahreïn par Mumtalakat Holding Company, 14% par Mansour Ojjeh et 10% par Michael Latifi. Les 20% restants sont répartis entre les actionnaires minoritaires.

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes dévoile une livrée noire pour la saison 2020
Article précédent

Mercedes dévoile une livrée noire pour la saison 2020

Article suivant

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021