McLaren n'utilise pas les produits Petrobras en début de saison

partages
commentaires
McLaren n'utilise pas les produits Petrobras en début de saison
Par :
16 mars 2019 à 18:55

McLaren n'utilise pas encore les carburants et lubrifiants de son nouveau partenaire technique Petrobras comme cela avait été prévu pour le début de saison.

Lando Norris, McLaren MCL34
Lando Norris, McLaren MCL34, sort du garage
Lando Norris, McLaren MCL34
Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

L'équipe britannique a admis le mois dernier qu'il était probable qu'elle reporte l'utilisation du carburant de la firme brésilienne, qui doit remplacer le produit fourni par BP/Castrol. McLaren a confirmé au cours de la manche d'ouverture de la saison, en Australie, que le team n'avait pas débuté sa campagne de Grands Prix avec Petrobras dans ses systèmes.

"C'est encore un travail en cours", a expliqué Zak Brown, PDG de McLaren, à Motorsport.com. "Ce n'est pas encore dans la voiture, mais nous prévoyons le fait que ce sera bientôt le cas." Jusqu'à présent, Petrobras ne fournirait que les lubrifiants de la transmission, mais pas le carburant ni l'huile moteur.

Les fournisseurs de carburant et de lubrifiant sont devenus des acteurs très importants de l'optimisation des unités de puissance sous l'ère des propulsions V6 turbo hybrides.

Ferrari, par exemple, maintient une relation à long terme avec Shell, avec qui la Scuderia a trouvé un important pourcentage de ses progrès de puissance moteur récemment. Mercedes travaille en étroite collaboration avec Petronas, avec qui ont été glanés 10 titres mondiaux pilotes et constructeurs, tandis que Renault fait confiance à BP/Castrol et que Honda est associé à ExxonMobil.

Lire aussi:

Ainsi, l'unité de puissance cliente Renault utilisée par McLaren utilise des produits provenant du même partenaire technique que ceux recommandés par l'équipe d'usine Renault F1. McLaren voit néanmoins le fait de nouer une nouvelle relation avec Petrobras comme une opportunité d'optimisation indépendante de son exploitation moteur, comme a pu le faire dans le passé Red Bull. Le changement requiert cependant des tests sur le banc d'essais chez Renault. Brown indique que la transition devrait "bientôt" intervenir, suggérant que l'équipe aimerait avoir complété le processus d'ici la mi-saison.

"Nous prenons toutes ces difficultés en compte et nous assurons de les exécuter correctement lorsque nous faisons nos plans", a rassuré le directeur sportif Gil de Ferran.

Article suivant
Pour Grosjean, c'est Ferrari qui a stagné et Mercedes qui a progressé

Article précédent

Pour Grosjean, c'est Ferrari qui a stagné et Mercedes qui a progressé

Article suivant

Kvyat hors de la Q3 : la faute à Vettel ?

Kvyat hors de la Q3 : la faute à Vettel ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Équipes McLaren Boutique
Auteur Andrew van Leeuwen
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu