Le Mexique refusera un changement de date du GP

Le Mexique se projette déjà sur un renouvellement de son contrat dans le calendrier F1, mais refuse toute idée de changement de date pour aider le promoteur américain.

Le Mexique refusera un changement de date du GP
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Felipe Massa, Williams FW40
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Les fans dans la Fanzone F1
L'entrée de la fanzone F1
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, passe sous le drapeau à damier

Les promoteurs de la course de Mexico ont fait savoir qu’il n’était pas question pour eux d'accepter un changement de date de l’épreuve en juin, en réponse à une tentative des organisateurs du GP des USA de faire se distancer les deux épreuves dans le temps.

Organisés en back to back, c’est-à-dire sur un même déplacement à une semaine d’intervalle, le GP des USA et le GP du Mexique présentent des facilités d’organisation logistique pour le Formule One Circus. Ces trois dernières années, Austin et Mexico City ont trouvé leur place dans le dernier tiers de saison en étant très rapprochés l’un de l’autre.

Bobby Epstein, promoteur du GP des États-Unis, a cependant fait savoir à de nombreuses reprises qu’il souhaiterait encourager à distancer les deux épreuves, estimant que l’audience physique de son propre événement est affectée par la manche mexicaine. Celui-ci était allé jusqu’à utiliser l’agence Reuters comme plateforme pour faire savoir qu’il attendait de Liberty Media une initiative pouvant faire déplacer le GP du Mexique en juin : "Ce serait certainement mieux pour le promoteur si les courses étaient plus éloignées dans le calendrier. Le Mexique avec le Canada, et nous serions avec le Brésil."

Mais Alejandro Soberon, dont l’épreuve mexicaine se déroule à guichets fermés tous les ans depuis l’arrivée du pays au calendrier, en dépit d’une capacité renforcée chaque année en tribunes, se montre ferme sur le sujet : pas question d’imaginer déplacer la date de son épreuve, particulièrement en raison des risques de pluie associés à la saison.

"Bobby est un gars fantastique et je l’adore. Je pense qu’il a une bonne raison de vouloir séparer les courses, mais je pense que Bobby devrait [être celui qui] bouge en juin, et que ça serait super pour lui," annonce-t-il avec diplomatie.

"Cela aurait plus de sens d’avoir ensemble le Canada avec les États-Unis, car ils sont plus proches. Ils pourraient le faire en juin et même faire un package ensemble pour vendre des billets pour les deux courses. J’ai beaucoup de respect pour Bobby et ce qu’il fait à Austin, mais pour nous il est impossible de nous déplacer en juin en raison de la saison des pluies. Nous sommes heureux de notre date. Nous avons beaucoup de sympathie pour lui mais ne pouvons pas changer en juin".

Des organisateurs mexicains très heureux

L’impact économique et touristique pour Mexico, qui a énormément investi au niveau national pour la promotion de l’événement et de la scène culturelle coordonnée sur la période, ne permet pas d’envisager un coup de main aux organisateurs américains : "C’est [ le mois d'octobre, ndlr] devenu un grand festival dans la ville. Et globalement, nous ne pouvons pas avoir une bonne expérience en ville s’il fait pluvieux."

Très heureux de la manière dont la F1 remplit les attentes placées par le ministère du Tourisme et par les investisseurs privés impliqués dans le projet, Soberon se montre très enthousiaste au moment d’évoquer la reconduction du contrat liant la FOM à l’évènement.

"Il s’agit de notre troisième course et nous devrions commencer les discussions pour l’extension l’année prochaine. Il y aura des élections à Mexico, la course a amené un profil extraordinaire à notre pays et c’est un bon impact économique. Il y aura un nouveau gouvernement et nous devrons nous asseoir et avoir une conversation avec eux et la F1 au sujet de la possibilité de prolonger."

partages
commentaires
Changement de moteur pour Ricciardo ?

Article précédent

Changement de moteur pour Ricciardo ?

Article suivant

Wolff critique l'absence de sanction pour Verstappen

Wolff critique l'absence de sanction pour Verstappen
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021