Faut-il modifier la piste de Melbourne ?

Les organisateurs du Grand Prix d'Australie ont déclaré leur intention de refaire la surface de la piste de l'Albert Park à moyen terme, avec la possibilité d'en modifier le tracé. Plusieurs pilotes ont manifesté leur enthousiasme à ce sujet, bien qu'un autre soit plus circonspect.

Faut-il modifier la piste de Melbourne ?

Melbourne est devenu un rendez-vous incontournable du Championnat du monde de Formule 1, présent au calendrier sans discontinuer de 1996 à 2019, jusqu'à l'annulation de l'édition 2020 à cause de la pandémie due au nouveau coronavirus. L'ambiance de rentrée des classes qui règne en Australie et les caractéristiques de ce circuit semi-urbain sont généralement très appréciées, mais les dépassements sont rares sur cette piste plutôt étroite et dépourvue d'épingle.

La surface de la piste n'a pas été refaite depuis la première édition il y a 24 ans. L'Australian Grand Prix Corporation compte donc s'y atteler en 2021 ou en 2022 et pourrait profiter de cette rénovation pour adapter le tracé.

Lire aussi :

D'après Daniel Ricciardo, l'Albert Park est "un peu comme Monaco : ,c'est un plaisir d'y rouler seul, mais pour dépasser le dimanche, ce n'est pas toujours le meilleur circuit au calendrier". Le pilote Renault a ajouté : "On nous a demandé – j'imagine à quelques-uns d'entre nous – si nous pensions que la piste devrait être modifiée : on nous a dit qu'il y avait des endroits où elle pourrait être élargie, ou bien l'angle de certains virages pourrait être changé, pour tenter de les ouvrir ou de créer de plus grandes zones de freinage – en somme, davantage d'opportunités de dépassement. Je pense que c'est l'objectif souhaité."

"Je suis clairement pour, notamment car nous utilisons ce tracé depuis un moment. Si quelques virages changeaient pour améliorer le spectacle le dimanche, je pense que nous serions tous d'accord."

Daniel Ricciardo, Renault F1

Les Formule 1 actuelles sont les plus véloces de l'Histoire, ce qui peut être spectaculaire mais ne s'avère pas forcément favorable aux dépassements, comme l'a souligné Lewis Hamilton : "En particulier maintenant, alors que nous sommes de plus en plus rapides, j'imagine que l'on risque probablement de voir moins de dépassements. Nous avons davantage d'appui et de traînée, ce qui affecte encore davantage la voiture de derrière."

"Je suis donc enthousiaste à l'idée de modifications très cool. Je ne sais pas vraiment ce qu'ils devraient faire au tracé actuel – rien que le prolonger, cela ferait une grande différence. Je ne sais pas quelle est la réponse à apporter, mais je suis pour."

Lire aussi :

Quant à Sebastian Vettel, il trouverait "triste de changer, d'une certaine manière" et a proposé que l'AGPC attende d'analyser l'impact de la nouvelle réglementation technique – désormais retardée à 2022 – avant d'engager des travaux coûteux. Rappelons que l'an prochain, les écuries seront contraintes d'utiliser leurs monoplaces 2020, dans l'objectif de réduire les coûts.

"Je comprends l'objectif, mais je ne sais pas. [La nouvelle réglementation] est censée changer beaucoup de choses dans les batailles, il serait donc peut-être sage de l'attendre avant de rénover toute la piste. Ce pourrait aussi être l'option la moins coûteuse : dépensons de l'argent pour les voitures avant de le faire pour le circuit. S'ils rendent le tracé encore plus sympa, tant mieux, mais généralement, ces choses-là ne se finissent pas si bien", conclut le pilote Ferrari, qui n'est visiblement pas convaincu par le travail des architectes des circuits.

Cependant, l'on ne sait pas encore si l'annulation du Grand Prix d'Australie 2020 va changer la donne quant à la rénovation de la piste de l'Albert Park.

partages
commentaires
Verstappen participera aux Supercars Eseries

Article précédent

Verstappen participera aux Supercars Eseries

Article suivant

Quand Brawn compare Schumacher à Hamilton

Quand Brawn compare Schumacher à Hamilton
Charger les commentaires
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021