Moteurs 2016 - Autant de bruit, mais de plus hautes fréquences

partages
commentaires
Moteurs 2016 - Autant de bruit, mais de plus hautes fréquences
Par : Fabien Gaillard
7 janv. 2016 à 12:30

La saison 2016 verra l’introduction de moteurs à double - voire triple - échappements, dans le but d’émettre plus de bruit.

Scuderia Toro Rosso STR10 : aileron arrière et échappement
L'unité de puissance de la Mercedes AMG F1 W06
Jenson Button, McLaren MP4-30 - capot moteur et suspension
Unité de puissance Honda F1 pour la saison 2015
Le capot moteur de la Scuderia Toro Rosso STR10
L'unité de puissance de la Mercedes AMG F1 W06
Le capot moteur de la Manor F1 Team

La question du son produit par les blocs V6 turbo hybrides a été une thématique majeure ces deux dernières années, suite à l’entrée de la Formule 1 dans cette nouvelle ère technologique. Même si, depuis plusieurs mois, ce débat a perdu en intensité, les discussions règlementaires vont modifier la donne dès 2016, avec la mise en place d’unités de puissance à double ou triple échappements (article 5.8.2 du Règlement Technique 2016).

Roberto Dalla, le directeur sportif de Magnetti Marelli, l’entreprise italienne à laquelle la FIA a fait appel pour comprendre les raisons de ce manque de bruit, est revenu sur les deux grands problèmes liés au turbo hybride : "Premièrement, il y a l’amplitude, et deuxièmement, il y a les hautes fréquences," a-t-il expliqué pour Motorsport-Total.

Selon lui, les règles mises en place pour 2016 devraient régler le problème des fréquences : "[Les voitures de 2016] ne seront pas très loin des valeurs que nous avons conseillées."

Lors des saisons 2014 et 2015, les gaz d'échappement étaient envoyés directement dans l’unique sortie, juste après la turbine, ce qui agissait comme un filtre pour les hautes fréquences et atténuait donc le bruit. A partir de cette année, deux sorties d'échappement séparées seront mises en place, une pour la turbine et une (ou deux) pour la wastegate.

Un moteur non-modifié

Cependant, cette solution ne va pas augmenter le bruit, comme l’explique Andrea Dappiano, responsable des systèmes hybrides de Magnetti Marelli, mais seulement la hauteur de ses fréquences, laissant penser aux gens qu’il y a bel et bien plus de bruit. Le grand avantage d’une telle configuration est qu’aucune modification n’a été apportée à l’unité de puissance, conformément à la volonté de Mercedes.

Malgré cela, le travail de mesure et de recherche sur ce type de solution va se poursuivre même après leur introduction en F1 : "Nous soutiendrons la FIA et continuerons nos investigations," explique Dalla. "Ce que la FIA doit faire, c'est discuter des possibilités avec les équipes pour trouver l’équilibre correct entre l’augmentation du son et la perte de performanceC’est simplement une partie du show. Une grosse trompette ou un mégaphone semblent juste étranges."

Prochain article Formule 1
Verstappen - Une deuxième année d'apprentissage est nécessaire

Article précédent

Verstappen - Une deuxième année d'apprentissage est nécessaire

Article suivant

Vidéo - Haas F1 ouvre les portes de son usine

Vidéo - Haas F1 ouvre les portes de son usine

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités