Palmer pense être "bien plus fort" mentalement

partages
commentaires
Palmer pense être
23 janv. 2017 à 09:30

Prêt à attaquer sa deuxième saison en Formule 1 avec Renault, le pilote britannique pense être désormais plus fort mentalement, après des débuts difficiles en 2016.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Grande-Bretagne
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16, au départ de la course

Jolyon Palmer a connu des débuts en Formule 1 compliqués l'an passé, au sein d'une écurie Renault en pleine reconstruction, et durant laquelle il n'a inscrit qu'un seul point, grâce à sa dixième place décrochée lors du Grand Prix de Malaisie. À 25 ans, il a d'ailleurs estimé qu'il s'agissait de la saison la plus difficile de sa carrière jusqu'à présent.

Néanmoins, le Britannique estime que les épreuves qu'il a dû affronter, dans une saison passée au volant d'une monoplace difficile à piloter et sans disposer de garantie quant à son avenir, lui ont permis d'affirmer son caractère et de devenir plus fort sur le plan mental.

"Je suis devenu bien plus fort en raison de l'année dernière", explique Palmer à Autosport, média du groupe Motorsport Network. "Mentalement, c'était difficile. J'ai rencontré tous les obstacles possibles, en pilotant une voiture difficile et en étant peut-être sous-évalué. Il y aussi eu tout ce jeu psychologique et les différents pilotes [pressentis pour rejoindre Renault], en ne sachant pas ce qui allait se passer ensuite, et ça vous renforce beaucoup mentalement, tout en vous faisant progresser en tant que pilote."

"Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose d'avoir vécu une telle année, si ça peut permettre de progresser sur le long terme, et j'espère que ce sera la plus difficile que j'aie connue."

Une journée d'essais décisive

Palmer pense également s'être beaucoup amélioré sur le plan de la compréhension technique grâce à cette première année en Formule 1. Il considère que sa participation aux essais privés organisés après le Grand Prix de Grande-Bretagne a également pu servir de déclic.

"En matière de compréhension technique, j'ai énormément appris cette année", assure-t-il. "Lors de la journée d'essais à Silverstone, nous avons essayé beaucoup de choses différentes avec la voiture, et nous avons terminé avec une monoplace dont nous pouvions tirer le maximum ; nous avons essayé de nombreuses choses et nous nous sommes rapprochés de là où nous sommes désormais."

"Cette équipe est très bonne, il y a beaucoup de gens expérimentés et qui ont été habitués à être bien plus haut sur la grille, qui ne sont pas satisfaits d'être là où nous nous situons, alors tout le monde travaille pour en tirer davantage de l'équipe."

"Plus particulièrement avec le retour de Renault, être là où nous le sommes n'est pas acceptable ; mais nous avons essayé beaucoup de choses différentes et il y a encore beaucoup à apprendre pour l'avenir." 

Article suivant
Quand Renault se félicite des progrès "impressionnants" de Honda

Article précédent

Quand Renault se félicite des progrès "impressionnants" de Honda

Article suivant

Pirelli redoute des "processions" avec le règlement 2017

Pirelli redoute des "processions" avec le règlement 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités