Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Pneus Pirelli 2017 : "Plus de spectacle" et "des pilotes plus heureux"

partages
commentaires
Pneus Pirelli 2017 : "Plus de spectacle" et "des pilotes plus heureux"
Par :
14 févr. 2017 à 13:28

Plusieurs personnalités de la F1 ont évoqué les changements pneumatiques 2017 lors d'une conférence organisée par Pirelli pour lancer sa saison et célébrer ses 110 ans d'implication dans les sports mécaniques.

Une F1 Pirelli
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Une F1 Pirelli
Pirelli tyres at dawn
Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
Le simulateur Pirelli
Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
Le défi de changement de roue Pirelli
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
Le stand Pirelli
Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Des pneus Pirelli
Lewis Hamilton, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017

À deux semaines des premiers essais hivernaux de la saison 2017 de Formule 1, le monde de la F1 faisait escale à Turin, où Pirelli lançait sa saison.

Le manufacturier italien sera, une fois encore, un des artisans majeurs de la saison à venir avec des modifications réglementaires importantes qui ont conduit à une augmentation sensible de la taille des pneus mais aussi à un changement complet de philosophie de conception, avec l'abandon de la dégradation rapide des gommes.

En conséquence, comme l'a expliqué Paul Hembery, le directeur de Pirelli Motorsport, le travail a été immense, d'autant plus qu'il n'y avait pas de monoplace 2017 disponible pour effectuer des tests et qu'il a donc fallu composer avec des F1 2015 modifiées.

"C'est un énorme changement que le design d'un nouveau produit. Le problème, c'est que la roue est plus large. C'est peut-être tout noir, mais il y a beaucoup de technologie. Nous avons commencé en juin, car c'est à ce moment-là que nous avons eu les informations sur la nouvelle voiture."

"Nous avons travaillé sur le simulateur, puis nous avons pu faire des essais en piste. Nous avons eu la chance que Red Bull, Ferrari et Mercedes créent des véhicules hybrides avec les mini-jupes d'antan. J'ai hâte de voir le design des voitures, car elles auront certainement l'air plus agressif."

En effet, en sus des changements pneumatiques, l'aérodynamique a été revue pour améliorer encore les performances des F1, avec un objectif de "cinq secondes de moins par rapport à Barcelone il y a deux ans", rappelle le Britannique.

"Plus de spectacle"

Présent aux côtés de Hembery, Éric Boullier, le directeur de la compétition de McLaren, a été interrogé sur l'ampleur du changement en 2017 : "Beaucoup [de choses vont changer]. Tout d'abord, une hiérarchie bouleversée en termes de performances. Des pilotes plus heureux de piloter, des voitures qui freinent plus tard, des vitesses plus élevées en virage : plus de spectacle."

Dans deux vidéos séparées, les directeurs de Mercedes et de la Scuderia Ferrari ont tenu à saluer le travail du manufacturier italien pour 2017.

"Je souhaite remercier Pirelli pour son travail des derniers mois", a commencé Toto Wolff dans son message enregistré à Brackley, siège de l'écurie championne du monde. "Ce n'était certainement pas facile de développer ces pneus pour une réglementation que nous n'avons pas encore vue."

"Les essais se sont bien passés jusqu'à présent, ce qui nous laisse espérer que les courses seront spectaculaires l'an prochain, avec plus d'adhérence et plus de dégradations des pneus. Nous nous attendons à une saison 2017 très intéressante et très difficile."

Quant à Maurizio Arrivabene, il a assuré le service après vente du pneu en comparant lui-même la spécification 2017 à celle de 2016, avec une différence de taille notable. "La nouvelle réglementation représente un énorme défi, et je suis certain que Pirelli va contribuer à la création d'une performance différente. Ce pneu va certainement développer le spectacle."

"Un immense pas en avant" pour la F1

De retour sur la scène de la présentation, c'est Giacomo Tortora, responsable du développement et de la performance de Ferrari, qui est revenu sur le travail effectué tout au long de la fin d'année 2016. "Nous avons été les premiers à passer les nouveaux pneus à Fiorano. Ils sont beaux, leur apparence est très agréable."

"Nous avons travaillé très dur avec Pirelli, ainsi que Red Bull et Ferrari. C'est un bel exemple de coopération excellente. Il y a eu un appel d'offres avec des opportunités égales pour chaque équipe pour participer à ce développement. Les voitures sont plus performantes, donc les pneus vont subir des charges plus extrêmes. Nous allons travailler, encore et encore."

Puis, en invité surprise, le champion du monde en titre, Nico Rosberg, a fait une rapide apparition, là encore par le biais d'une vidéo. Il est un des pilotes à avoir pu tester les gommes en cours de développement : "Ces pneus sont un immense pas en avant pour notre sport, ça va être fun pour les pilotes."

Article suivant
"Il pourrait y avoir des surprises" cette année, selon Pirelli

Article précédent

"Il pourrait y avoir des surprises" cette année, selon Pirelli

Article suivant

Sauber s'intéresse à Giovinazzi pour être troisième pilote

Sauber s'intéresse à Giovinazzi pour être troisième pilote
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard