Le GP du Portugal pourrait générer 120 millions d'euros de revenus

Alors que le Grand Prix du Portugal va faire son grand retour en Formule 1 à l'automne, l'Algarve espère que cette épreuve générera d'importants revenus directs et indirects pour aider le secteur du tourisme.

Le GP du Portugal pourrait générer 120 millions d'euros de revenus

La pandémie de COVID-19 a entraîné le remaniement du calendrier 2020 et contraint la F1 à chercher de nouvelles destinations en Europe, base de toutes les écuries du paddock, et hors du calendrier original pour étoffer le nombre d'épreuves sans accentuer le casse-tête logistique et mettre en danger son personnel. Dans ces conditions, et si la situation n'évolue pas défavorablement d'ici l'automne, plusieurs circuits historiques vont faire leur retour (Imola et le Nürburgring) alors que de nouvelles pistes vont faire leur apparition en Championnat du monde (le Mugello et Portimão).

Lire aussi :

Avec cette dernière, c'est aussi le Grand Prix du Portugal (23-25 octobre) qui va faire un inattendu comeback, 24 ans après sa 16e et dernière édition sur la piste d'Estoril. Une opportunité inopinée, donc, mais dont la région d'Algarve, qui donne son nom au tracé de Portimão (officiellement appelé "Autódromo Internacional do Algarve") espère bien profiter. En effet, la F1 a pour objectif de faire de l'épreuve lusitanienne la première à pouvoir accueillir du public cette année, avec les retombées qui pourraient aller avec.

Ainsi, dans un communiqué officiel, l'Office de tourisme de l’Algarve a indiqué espérer que la course génère des revenus directs (liés à l'organisation et aux spectateurs) à hauteur de 40 millions d'euros et des revenus indirects de l'ordre de 80 millions d'euros. Des chiffres importants avec un enjeu économique et social majeur : aider le secteur-clé du tourisme, gravement touché par la crise du coronavirus et les restrictions imposées pour y faire face.

Une semaine d'août en octobre

João Fernandes

Aussi, évoquant l'impact de l'accueil d'un GP avec public, même limité, João Fernandes, président de l’Office de tourisme de l’Algarve, a résumé en une formule : "Cet événement pourrait représenter une semaine d'août en octobre, ce qui assurera l’activité de nombreuses entreprises durant la basse saison."

"Nous sommes heureux et fiers de cette décision", a-t-il également expliqué. "Au-delà de notre volonté de ramener ce sport dans notre pays, l'organisation d'un événement international de cette envergure en Algarve était une chose que l'on souhaitait depuis longtemps. Cette concrétisation est le résultat de plusieurs années de travail et d'un effort collectif entre différents organismes – à commencer par l'Autódromo do Algarve lui-même, la municipalité de Portimão et l’Office du tourisme de l'Algarve – impliquant également la collaboration indispensable du secrétaire d'État au Tourisme et du ministère de l'Économie ainsi que des autorités régionales et nationales de santé."

Lire aussi :

"Grâce à cette collaboration commune, il a été possible de transformer une crise en une opportunité. Nous avons pu démontrer qu'il s'agit d'une destination sûre, dotée d'infrastructures de qualité et d'une offre touristique diversifiée qui enrichit le séjour des visiteurs. L’Algarve est capable de répondre aux normes exigeantes requises pour accueillir la première compétition de sport automobile. C'est un signe de confiance très positif qui est donné à notre région."

partages
commentaires
On se souviendra de 2020 comme d'une année en or pour la F1

Article précédent

On se souviendra de 2020 comme d'une année en or pour la F1

Article suivant

La FIA durcit le ton sur les limites de la piste à Silverstone

La FIA durcit le ton sur les limites de la piste à Silverstone
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021